Tuning bien pensant

Le toit transparent

Adopté par Marcello Mastroianni (rien que ça) dans le film "la Decima vittima", que je n'ai malheureusement pas eu l'occasion de voir, voici le "toit transparent".

Cette première photo n'est pas très explicite, on voit juste que Marcello a teint ses cheveux et peint son tableau de bord et sa boîte à gants, lui retirant au passage sa tirette, pour un bénéfice ergonomique qu'on ne s'explique pas bien.

Le volant est aussi découpé façon avion de ligne des années 60, là encore avec un objectif pratique assez flou, si ce n'est la frime la plus absolue...

 

 
 


Mais ci-dessous on voit bien le plus surprenant bricolage d'époque (le film date de 1965) sur cette voiture: le toit est bel et bien transparent, et je dis bien transparent, et non translucide (comme sur les premières ID où on distinguait juste le contour de la main posée sur le toit).

Le surprenant effet "aquarium" qui en découle semble néanmoins intéresser la blonde. Un bon truc à retenir, donc.