Factures usine 1973-75, par le Docteur Danche.

Alexander, en Hollande, s'est lancé dans la restauration de cette voiture, numéro de série 01 FG 5575 qui nous amène dans le tout début de l'année modèle 74.

Le tissu Caramel est bien celui d'origine, et la restauration est en cours.

 

Mais c'est la facture d'époque qui est fascinante.

DS23ie, BVH, Pallas, boite Borg Warner, vitres teintées, radio cassettes, appuie-têtes, règlage en hauteur.

"N'en jetez plus!"

Au passage la facture nous montre que la sortie d'usine de ce modèle 74 (attestée par un numéro commençant en 01FG... et confirmée par l'intérieur Pallas à carrés, qui est typique des millésimes 74 et 75) est bien dès Juillet 73.

 

La compréhension du code C - P - I de la facture est par ailleurs assez élémentaire quand on a un exemple sous les yeux:

C: Caisse. BS: Brun Scarabée.

P: Pavillon. BS: Brun Scarabée.

I: Intérieur. CA: Caramel

La comparaison du concessionnaire avec les autres factures montre que cette voiture était une "voiture usine", grosso modo une voiture de démonstration "Borg Warner toutes options", j'imagine.

 

Voici d'autres de ces factures, chacune raconte une histoire.

Voici une DSuper5 version administration 1974 vendue à EDF.

Caisse: NO (noir)

Pavillon: NO (noir)

Intérieur: RO (Rouge)

Avec les intéressantes options: pavillon alu et enjoliveur DS sur cette ID (on savait que c'était possible, on en a la preuve!)

 

Et ici c'est une autre 23ie 1974, celle-ci passée par la Trappes, sujet que j'avais traité ici.

 

Ici le cas de la facture usine de l'ambulance ID20 1973, BM (Blanc Meije), intérieur rouge de Patrick.

Ici une ID20 commerciale millésime 74.

 

Elle a survécu, elle est Bleu Lagune intérieur targa noir.

Donc le code couleur BU est pour Bleu Lagune.

Ca aurait été difficile à deviner...

une ID20 familiale millésime 72, présentée ici.

"RM" pour rouge Massena.

Et "GE" pour le tissu grenat!

 

(cet exemple est, au passage, la preuve que ces factures "usine" uniformisées apparaissent un peu avant le millésime 73.)

 

 

Une Dsuper 1973 Beige albatros (BA), targa tabac, qui illustre le cas où le concessionnaire avait été la chercher lui-même à Javel, d'où la prime de livraison.

Ici une DSuper 74, intérieur targa tabac.

Le point particulièrement intéressant sur celle-ci est la sorite Aulnay.

Ici la facture usine d'une DSuper d'Aulnay, millésime 75, donc une des dernières DS.

 

On relève ici le "coconnage".

Voici ce que m'en a dit Yves:

"Cher Docteur, vous vous demandez ce qu'est le coconnage ? Je vais vous répondre en tant qu'ancien employé de l'usine CITROEN d'Aulnay. De 73 à 75 Aulnay finit le montage de la DS (le châssis et la mécanique sont assemblés à Javel) lorsque le véhicule est terminé il est recouvert, au pistolet, d'un produit liquide à base de paraffine, que l'on appel le coconnage. Ce produit servait à protéger le véhicule durant le transport et le stockage."

 

Ici la facture usine d'une des toutes dernières DS23ie, en Juillet 1975!

Elle aussi a le coconnage (c'était donc aussi possible à Javel), et elle est BD (Bleu Dleta), intérieur tissu BV (Bleu Vert).

Ici l'option vitres teintées sur une 23ie Pallas.

Ici le cas de figure de mon ex, une 23ie Confort 1973 Brun Scarabée (BS), dont je sais qu'elle avait été vendue neuve à un collaborateur Citroën. C'est dans ce cas de figure qu'est apparemment renseigné le champ "Intermédiaire". Ici: "CHEF EQUIPE".

Son intérieur est Or clair (OL).

Ici la DS23 1974 du père de Louis, achetée d’occasion en 1981 avec clim, tablette rabattable dans le dossier des sièges avant, accoudoir arrière ouvrant, téléphone bakélite, hampe porte drapeau sur aile avant droite etc.

La facture nous donne le prix de l'option clim usine!

Pas de pot: toujours au millésime 74, mais 6 mois plus tôt, le climatiseur et le règlage en hauteur du siège passager auraient été beaucoup moins chers, comme en atteste cette 23ie (dont j'ai masqué une partie du numéro de série à la demande de son propriétaire).

 

Ici une très intéressante et exotique DSpécial, actuellement en Australie.

Elle est BU, là encore Bleu Lagune, intérieur Targa Noir.

On voit ici un bel exemple de DSpécial livrée avec des options (notamment le tapis type DS confort), et avec un coloris (Bleu Lagune) qui est du millésime 74 alors qu'elle est construite en Juillet 73.

 

un scoop de Citrowagon avec ce break 20 sorti en 74 avec une boite hydraulique, donc bien après la sortie de cette option du catalogue.

 

Et pour finir, le clou, un très étonnant break de la DDE, sur base ambulance 23, équipée de l'injection électronique et d'une climatisation.

La voiture est présentée ici par Georges: http://www.citrowagon.fr/8034_ds23ief_dde.html

 

La couleur d'origine est AC315 CO (le orange "DDE").

Et le code couleur qui apparait sur la facture usine est PC (pour Ponts et Chaussées).

Intérieur TA pour Tabac (c'est du targa tabac sur la voiture).

 

Ces exemples ont permis au toujours très cérébral Dr Estipallas de déchiffrer le code du type mine indiqué sur ces documents, en proposant une décomposition de type:

D- type véhicule - finition - pays

Exemple sur le code DI7BCGB :

  • D = Véhicule D

  • I7 = DSpécial

    Pour ce paramètre,
    E1 = DS23ie BVH
    E3 = DS23ie BVM
    E5 = DS23ie Borg Warner

    S3 = DS23 BVM

    F2 = break 20
    F3 = break 23

    I2: DSuper
    I6: DSuper 5
    I7: DSpécial

    (et je pense pouvoir affirmer que S7 = DS21 BVH et F6 = break 21 BVM, à partir de l'observation des étiquettes maitre)
  • B = Berline (Pour ce paramètre, B = Berline, C = Commerciale, A = Ambulance, F = Familiale, M = adMinistration, K = break)

  • C = Confort (Pour ce paramètre, L = Luxe, C = Confort, P = Pallas).
    L "Luxe" est encore utilisé pour qualifier la finition de la commerciale.

  • GB = Spécifications GB (Pour ce paramètre: FR = France)

 

Et l'infatigable Estipallas a même commis le tableau ci contre, qui établit ... la marge concessionnaire des différentes options, par comparaison aux tarifs d'époque!

Il est trop fort!!

 

 

C'est à partir de ces documents de factures internes, stockées aux archives commerciales, que le conservatoire Citroën peut délivrer ses attestations de date avec un vrai niveau de détail.

(NB: c'est payant, c'est une option à 20€ de la demande d'attestation de date à 75€: conservatoire@citroen.com)

 

Et par ailleurs, ce qui est drôle c'est que le conservatoire, pour produire ses attestations de dates, traduit en clair les codes des factures.

Et si le bigramme "BC" a été inscrit dans sa table de correspondance sous le nom de "Bleu Celeste", le conservatoire n'en démordra pas, et ne reconnaitra jamais que la DS23 ci-contre est sortie en BC ... Bleu Camargue!

Si vous avez d'autres factures usine, envoyez-les moi (docteurdanche@orange.fr), ce sera intéressant de faire les comparaisons.