les panneaux de portes des ID breaks et dérivés, par le Docteur Danche

Je manque d'information sur certains millésimes, et par ailleurs je bute sur des cas de figure rencontrés sur des breaks en principe d'origine, et que je n'arrive pas à m'expliquer.

En particulier, sur les dernières années 72-75, je constate que les panneaux de portes des breaks sont, tantôt de type DSuper, tantôt de type DS Confort, sans pouvoir trancher ou expliquer.

A ce stade de l'investigation, le sujet forme donc un nouveau mmmmmystère de la DS! Mais vous pouvez sans doute m'aider.


les panneaux de portes des ID19F

1 - les familiales

Une caractéristique fondamentale des familiales est qu'elles n'ont pas d'accoudoir sur le panneau arrière. En effet, un éventuel accoudoir frotterait contre les strapontins.

Sans doute pour des raisons d'homogénéité, les familiales n'ont au départ pas non plus d'accoudoir à l'avant: les 4 panneaux sont lisses.

Un accoudoir conducteur était proposé en option sur ID (berlines et breaks) de 64 à 69 compris, mais je ne connais pas de cas avéré sur familiale où l'option ait été retenue. Je suppose que dans un tel cas, le panneau côté passager aurait lui aussi eu un accoudoir, et aussi des vide-poches: on aurait mis en fait des panneaux de type DS à l'avant.

illustration des panneaux lisses d'une familiale 60 (helanca)

familiale 68 (rhovyline).

Au millésime 69, le panneau avant reste lisse, sans accoudoir, mais il a désormais un vide poche.

Au millésime 70, les panneaux avant des familiales deviennent avec accoudoir modèle rembourré (type DS) et vide-poche. Les panneaux arrière resteront lisses jusqu'à la fin.

familiale 70 (bufflon)


En 72 le bac de portes passe de blanc à noir


familiale 73 (targa tabac): panneau lisse arrière, on devine l'accoudoir avant droit.


2 - les ambulances

Sur ambulance, les panneaux arrière sont lisses aussi, pour ne pas empiéter sur l'espace intérieur.

Au départ, les panneaux avant sont lisses également, comme sur familiale.

Ambulance 62 (helanca)

Ambulance 64 (Lipari Rouge)

Ambulance 65 (Lipari Gris)

Au millésime 69, le panneau avant reste lisse, sans accoudoir, mais il a désormais un vide poche.

Ici un panneau avant 69 en version skaï, lisse et avec vide poche.



Au millésime 70, les panneaux avant des ambulances deviennent avec accoudoir modèle rembourré (type DS) et vide-poche. Les panneaux arrière resteront lisses jusqu'à la fin.

Voici une ambulance 73, targa noir.

Par contre je suis surpris par l'ambulance 74 ci-dessous qui est pourtant, à ce que je crois, d'origine.

A l'arrière son panneau reste lisse, ou à peu près, c'est à dire qu'il n'a pas d'accoudoir. Soit.

Mais je ne m'explique pas le panneau avant. En effet il est de type DSuper 72-75, et non pas à accoudoir rembourré type DS comme on s'y attendrait.

C'est donc ici le premier mystère que je n'arrive pas à percer. Y a t il une modification apparue en 74? Ou y avait-il plusieurs possibilités en parallèle?

Par ailleurs je dois dire que j'ai observé beaucoup d'ambulances avec des accoudoirs à l'arrière. Mais peut-être sont-ce tout simplement des breaks sur lesquels on a remonté la séparation 3/5 2/5, bien plus pratique. Ca se faisait beaucoup dans les années 80.

3 - les breaks confort.

Sur la période 60-68, les breaks confort ont tous un intérieur en tissu, et les panneaux sont identiques à ceux des ID berline confort.



Sur la période 69-75, la règle est inchangée pour les breaks confort intérieur tissu, qui ont les panneaux des ID confort.

Avec une petite finesse: à partir de 72, la DSuper a un panneau de porte d'un nouveau design, tissu plus plastique, avec bac de cartes noir.

Le break, lui, a, non plus les panneaux des Dsuper, mais ceux des DS Confort, qui sont restés sur l'ancien design (accoudoir rembourré; bac de cartes blanc jusque 75), avec comme seule évolution par rapport à 71 que la forme en trapèze du panneau de portes est devenue lisse et non plus striée.

Pourtant je suis de nouveau très surpris par ce break 23 de 74, qui comporte des panneaux de type DSuper.

J'ai demandé 20 fois à son ancien propriétaire s'il me garantissait que les panneaux sont d'origine, et ma foi, tout semble laisser penser que oui. Un second break confort 75, garanti d'origine m'a été signalé dans cette configuration (celui ci était brun scarabée intérieur caramel).

C'est donc ici le deuxième mystère que je n'arrive pas à percer.
Y a t il une modification sur ces panneaux en 74-75? Ou, plus probablement plusieurs possibilités proposées en parallèle?

Sur la période 69-75 uniquement, les breaks confort peuvent ne pas avoir du tissu, mais un intérieur skaï. Ils ont alors un bac de cartes blanc sur 69-71, noir sur 72-75, comme sur berline. Mais la différence c'est que leurs 4 panneaux sont à gros accoudoirs rembourrés, type DS.

Ils divergent donc des berlines Dsuper sur la période 72-75. Pour mémoire en 72, sur berline ID (DSuper/ Dsuper5), les panneaux skaï à cette époque sont devenus des suppositoires géants noirs, en plastique:


A l'image des remarques précédentes, là encore je ne m'explique pas bien ce cas de figure vu sur un break 75, type Dsuper...


4- les breaks Luxe et les commerciales

Au départ des breaks Luxe et des commerciales (qui sont en finition Luxe par définition), on a très souvent l'intérieur Similoid Rio (skaï imitation paille), très chiche.

La commerciale n'a pas d'accoudoir sur son panneau de porte arrière.

Cette finition de type "Luxe", caractérisée par des panneaux de plastique gris, perdure après l'abandon du similoid rio (millésime 66): d'autres matériaux plastique sont alors introduits.

Ici une commerciale 66 intérieur plastique "bufflon".

Ici le break luxe en bufflon rouge. Le break Luxe a toujours deux petits accoudoirs à l'arrière, assortis aux sièges.
La commerciale n'a pas ce raffinement.


En 1968, idem. Ici un break Luxe intérieur bufflon havane.

En 1969 je n'ai pas d'exemple de référence... Merci de m'aider si vous le pouvez.

En 1970 les panneaux avant gagnent un accoudoir sur break Luxe et Commerciale.

En 1970 toujours, les panneaux Luxe quittent le gris, et deviennent teintés, assortis au garnissage grené (bleu, rouge ou vert en 70, noir ou fauve en 71).

Ici un break Luxe intérieur grené fauve, export italie.

Pour 1971, j'ai une illustration d'une commerciale française bien dans son jus. Voyez ci-dessous.
NB: on voit ci dessous que la commerciale continue d'avoir la spécificité de ne pas avoir les accoudoirs à l'arrière.

En 1972 la finition Luxe est abandonnée, et je ne connais pas d'exemple de commerciale de la période 72-75.