Exégèse du similoïd "rio", par le Docteur Danche

Les novices l'appellent "imitation paille", les connaisseurs l'appellent le "similoïd rio", du nom officiel que lui attribua Citroën.

Toujours est-il qu'au bout du compte, c'est en fait un affreux skaï qui raye les fesses des filles en jupe, qui ressemble à un revêtement d'escalator peint en jaune, et qui a équipé les Citroën ID19F sur une très longue période (d'octobre 59 à août 66: millésimes 60 à 66 compris).

Et aujourd'hui, oui, chère lectrice, cher lecteur, bravant tous les interdits, j'ai décidé de rendre un vibrant hommage à ce vil matériau.

 

Le "rio" équipe uniquement les versions Luxe des ID19F. Inutile donc de le chercher sur ambulances, qui n'étaient vendues qu'en finition confort, on le trouvera seulement sur break, commerciale, et familiale.

Pour la dernière année de disponibilité (1966), les nuanciers le désignent comme spécifique aux commerciales.

 

 

La plupart du temps, c'est une banquette que l'on rencontre à l'avant.

Il a été observé par mes limiers outre-Atlantique des sièges séparés en rio, et ce sur deux breaks différents "export USA" (l'un était de 1963) . Mais je n'ai jamais vu ça sur des modèles France.
 

Mais revenons au cas classique, à savoir la banquette. L'arrière de la banquette avant est en rio dans le cas d'un break ou d'une familiale luxe.

Par contre, dans le cas d'une commerciale Luxe, il y a,comme à l'habitude sur les commerciales, une tole ondulée. Ici une commerciale 1960.

Ses panneaux de portes sont dans le plastique gris de type Luxe, et ont, à l'arrière seulement, de charmants petits accoudoirs assortis, en forme de sandwich.

Selon moi (mais ce point est à revérifier et à confronter aux exemplaires survivants), à partir du millésime 63, sur commerciale uniquement, ces accoudoirs à l'arrière sont supprimés, mais ils perdurent sur break Luxe.

Je suis sûr en tout cas que sur break luxe 63, les accoudoirs y sont.

 

Sur les breaks uniquement, il y a des strapontins rétractables installés en quinconce dans le coffre. Sur les millésimes 60-63, ces strapontins sont en similoïd rio sur tous les breaks, même si le reste de l'intérieur est en tissu.

Sur cet autre exemple, l'oeil exercé décèle immédiatement que ça ne va pas, puisqu'on a un arrière de banquette avant de commerciale, avec des strapontins de break.

Ces strapontins dans le coffre ont frappé les esprits de plusieurs générations de voyageurs. Voici maintenant, sur un authentique break Luxe, le film, image par image, de leur érection.

Entrouvrir à droite pour libérer la plaque du milieu.

Une fois le milieu ouvert, prendre le temps d'aviser le bitos où va venir s'accrocher la languette. C'est un système assez frustre tout de même.

Et hop!

Pendant ce temps, le strapontin s'est érigé de l'autre côté. On détache son bouton et...
...bienvenue à bord!

Après ce moment de grâce, digne de Temps X ou 2001 l'odyssée de l'espace (j'ai cru entendre la musique de Zarathoustra), passons à la suite du reportage sur le rio.

Voici maintenant un intérieur de break Luxe extrait de son habitat naturel, ce qui va nous permettre de mieux voir quelques détails.

Ici le dessous de la banquette. Il y a en fait trois glissières. J'ai en mémoire que ce n'est pas super aisé à sortir.

La banquette arrière rabattable

..avec ses poignées d'amour. Ici on distingue les oeillets qui permettent d'évacuer l'air quand on s'asseoit. Difficile parfois de garder son élégance dans cette situation.

L'arrière de la banquette rabattable

Et enfin les strapontins

Beaucoup plus exceptionnelle, voici maintenant la banquette arrière de familiale. Imaginons un instant le père de famille au volant, sorte de père fouettard imposant à sa femme soumise et à ses 5 enfants 500km de route dans la chaleur, assis cul nu sur des strapontins et sur cette affreuse banquette en simili.

"ouais eh ben braillez moins, les morveux, puisque je vous dis qu'en version Luxe la Familiale était moins chère".

Il y aussi le cas, naturellement, du père de famille qui n'a pas pu acheter le modèle familial et doit se contenter du break.

Enfin, pour finir, une série de questions que vous ne vous êtiez sans doute jamais posées.

Le similoïd rio est-il inflammable?

Réponse: à suivre, les tests dans mon laboratoire personnel sont en cours.

Le similoïd rio est-il multi-fonctions?

Oui! Voici une chaise de bistro assortie qui fait partie d'un lot de 6, localisé aux archives du club DS Hollandais...

Le similoïd rio est-il design?
Réponse: ah vous savez le design, on n'a jamais dit que c'était confortable.

Le similoïd rio est-il has been?

Réponse: posez votre télé Radiola là dessus, et vous aurez un début de réponse.

Les finitions d'un canapé en similoid rio sont elles impeccables?

La réponse est dans la question.

Le similoïd rio rend-il spirituel?
Réponse: oui, mais seulement au Havre, dans la splendide église Saint Joseph (conçue par Perret et inaugurée en Juin 57, elle est donc presque contemporaine des premières ID break)

Le similoid rio est-il résistant?

Là, comme ça, à première vue je dirais: oui!

Le similoid Rio peut-il être utilisé comme papier peint dans une caravane?

Réponse: pourquoi pas!

Le similoïd rio rend-il con?

Je n'ai pas encore assez de mesures pour faire une statistique.

Et enfin, le plus important: le similoïd rio est il un piège à auto-stoppeuses un peu chiennes?

Réponse: oui et non, ça dépend.
La question me semble mal posée.