Docteur Danche contre le rouge Esterel, par le Docteur Danche

J'ai plusieurs fois eu le débat sur la vraie bonne couleur du Rouge Esterel.

En effet, beaucoup restent sur la perception d'une teinte d'un rouge très profond, qui figure sur toute une série de photos presse des années 61/62, qui sont magnifiques et bien connues.

Entre autres, celle au restaurant de la Grande Cascade, dans le bois de Boulogne.

Celle-ci est moins connue mais c'est aussi à la Grande Cascade.

à la tour Eiffel

Près de la grille de l'hippodrome de Longchamp.

Sur un fond de mur de brique qui gardera son mystère.

Avec un rendu de rouge sensiblement différent, deux autres photos de presse d'époque d'une DS Rouge Esterel avec un charmant modèle.

Devant de belles grilles dorées

Paul a identifié le lieu, c'est le grand Trianon à Versailles, et il me signale aussi que l'Auto-Journal fit poser au même endroit, 10 ans plus tard, une DS23 gris nacré objet du banc d'essai.

Une autre Rouge Esterel, cette fois dans un mystérieux environnement industriel.

On est passé plus sur du rouge brique.

Une teinte proche de la précédente, cette fois devant le chateau des Andelys

Là c'est du framboise, et c'est pris aux Halles, peut-être? (pas sûr)

Là où le doute s'installe (comme le chantait Mecano), c'est quand on voit ces autres tirages des mêmes photos de presse: le rouge n'est plus du tout le même, plus vif, plus orangé.

Bon (rouge) sang, quel est donc le bon rouge Esterel?

Un rouge profond, un rouge brique, un rouge orangé? Le mystère est longtemps resté entier.

Mais un jour j'ai pu me procurer le nuancier ID-DS 1962 en languettes, celui qui donne la vraie teitne quand on compare à des éléments non repeints.

A partir de ce moment là, tout est devenu simple: effectivement, au soleil, le rouge Esterel tire carrément sur le orange, mais ça ne se voit pas, ou très peu, sous certaines expositions photo.

Et ici je peux vous montrer avec certitude une restauration hollandaise d'un break ayant restitué à la perfection (partant d'un élément sur la voiture) son "Canyon Red" d'origine. (c'est le nom du Rouge Esterel aux USA.)

Ici la teinte sur berline ID export Danemark

En France, la teinte est réservée aux DS, en voici deux illustrations (respectivement en Belgique et en Italie).

Le Rouge Esterel ayant ainsi rendu les armes et révélé sa vraie nature, le Docteur Danche souhaita alors affronter plus terrible adversaire encore, lisez plutôt ceci: Docteur Danche contre le bleu Delphinium.