Les couleurs de transition
, par le Dr Danche

J'avais fait il y a quelques années un sujet sur les modèles de transition, ces modèles sortis vers le mois de Juillet et qui comportent déjà des détails de finition du millésime qui suivra. Vous pouvez le relire sur ce lien.

Mais il existe aussi le concept de couleur de transition, c'est à dire l'anticipation, en Juillet d'une année, d'une couleur qui ne sera officiellement dans les tables des nuanciers que pour l'année suivante.

On m'a transmis il y a peu ce magnifique exemple.

Il s'agit d'un break de Juillet 64, intérieur Lipari bleu et option chauffage -5.
Aucun doute, il est AM 64 (il a encore l'ancien tableau de bord, qui sera abandonné pour le millésime 65)


Or, et ça ne vous a pas échappé, il est en livrée bleu d'orient, et c'est bien sa couleur d'origine; qui plus est il n'a jamais été repeint, voyez donc ces tampons usine.

Une autre preuve de sa couleur de sortie d'usine est que ce break porte bien la pastille de couleur AC616 (bleu d'orient).

D'ailleurs, et comme le savent (grâce à ce lien) les fidèles lecteurs de nuancierds, les pastilles du seul millésime 64 ont leur code frappé sans les deux lettres du fournisseur de peinture.

En millesime 65, par exemple, le bleu d'orient aurait eu une pastille, non pas AC616 comme ici, mais AC616 LE (pour LEFRANC).

Donc cette voiture de Juillet 64, millésime 64 a une pastille 64, jusque là tout est logique.

Le seul problème c'est que d'après les tables et nuanciers Citroën, d'après le Danchotron qui s'en inspire, cette couleur bleu d'orient n'apparait, en principe, que pour le millésime 65, c'est à dire en Septembre 1964.

Et c'est pourquoi Marie, sa propriétaire a dépêché auprès de moi son mari Laurent pour m'interpeller sur le mode: "Dites voir, Docteur Danche, peut-on ou non affirmer que le bleu d'orient a bien été proposé en série par Citroën dès Juillet 64?"

 

Et voici ma réponse:

je ne peux l'affirmer, car je n'ai pas le document idoine de Juillet 64.

En revanche je dispose de documents qui vont bel et bien dans le sens d'une apparition des couleurs parfois un peu décalée par rapport au millésime: mon "Danchotron" n'est en fait qu'une approximation.

Voiic un exemple à l'appui, montrant comment les concessionnaires étaient avertis des modifications, par un courrier accompagné d'une plaquette échantillon de la couleur. Et ce avant le changement de millésime, Juillet 62 dans cet exemple.

Voici ci-dessous ce que j'ai en ma possession.

Naturellement si vous avez d'autres documents analogues, vous êtes invités à m'en envoyer des scans.

Je divise en deux grandes périodes:

 

Période 1: la grosse anarchie entre 1959 et 1961, avec de multiples modifications en cours de milléisme.

En Novembre 1959, suppression du Bleu nuit:
(voir le courrier Citroën)

En Décembre 1959: sur breaks uniquement, remplacement du Ecaille blonde par Bleu monte carlo:
(voir le courrier Citroën)

Juillet 1960: remplacement du gris rosé par le gris mouette et du gris palombe par le gris typhon
(voir le courrier Citroën)

Août 1960: apparition de l'ambre doré et du bleu pacific (pacifique)
(voir le courrier Citroën)

fin Octobre 1960: Blanc carrare (pour DS) apparait
(voir le courrier Citroën)

fin Janvier 1961: Absinthe (pour DS et ID) apparait
(voir le courrier Citroën)

début Février 1961: Marron Glacé (pour DS et ID) disparait
(voir le courrier Citroën)

 

 

Période 2: plus stabilisée, à partir de la fin du millésime 61; par contre on assiste à des anticipations en Juillet, annoncées au compte-gouttes selon un processus industriel et commercial que je comprends assez mal.

C'est dans ce process que se situerait notre exemple sur le bleu d'orient.

7 Juillet 1961: apparition du blanc paros (supprimant le gris mouette)

20 Juillet 1961: apparition du gris anthracite (supprimant le gris typhon)

4 Septembre 1961 (c'est précis! et décalé par rapport aux autres couleurs du millésime!)
apparition du brun palissandre
(voir le courrier Citroën)


12 Juillet 1962
: apparition du brun aurochs supprimant brun palissandre et beige antillais
(voir le courrier Citroën)


17 Juillet 1962
: apparition du gris sable supprimant absinthe
(voir le courrier Citroën)

7 Juin 1963: annonce du planning de liquidation des coloris de l'année modèle 63, et introduction, au jour près, des coloris 1964 (document exceptionnel pour illustrer la complexité du processus, et sur tous les modèles, pas seulement DS!)

voir ce courrier Citroën (destiné à l'export et aux modèles TT, donc ne s'appliquant pas en principe aux modèles France, mais tout de même).

page 1
page 2
page 3
page 4
page 5
page 6

12 Juillet 1963: apparition du gris d'été (supprimant le gris ardoise)
(voir le courrier Citroën)

19 Juillet 1963: apparition du vert tilleul (supprimant le gris sable)
(voir le courrier Citroën)

29 Juillet 1963: apparition du brun isard (supprimant le brun aurochs)
(voir le courrier Citroën)


24 Juin 1965: apparition du Rouge Cornaline (supprimant le rouge carmin)
(voir le courrier Citroën)

7 Juillet 1965: apparition du gris ciel lourd (supprimant le gris d'été)
(voir le courrier Citroën)

9 Juillet 1965: apparition du brun sardoine (supprimant le brun isard)
(voir le courrier Citroën)

12 Juillet 1965: apparition du gris cyclone
(voir le courrier Citroën)

 

Ce qui vient d'être exposé ici est aussi valable pour les tissus et les garnitures.

Voici un autre exemple, toujours sur break bleu d'orient (très exactement ici c'est une commerciale), mais cette fois de Juillet 1966, 100% d'origine et très peu kilométré (du Citromuseum Fradet à Castellane).

il est millésime 66, batterie côté conducteur et liquide rouge.

...et il porte du bufflon, matériau censé apparaitre au millésime 67, donc en Septembre 66.

Et un courrier Citroën existe donc sans doute, annonçant dès Juillet 66 l'arrivée du bufflon!

 

19 Septembre 1968: retour du rouge Cornaline (donc le remplacement du rouge Corsaire ne date pas de Juillet, la règle n'est pas la même pour toutes les couleurs)
(voir le courrier Citroën)


19 Septembre 1968
: arrêt du bleu Angora (donc pas en Juillet)
(voir le courrier Citroën)

 

23 Mars 1970: apparition du blanc Meije (supprimant le blanc cygne)
(voir le courrier Citroën)

2 Juillet 1970: apparition du beige albatros (supprimant le gris brumaire)
(voir le courrier Citroën)

2 Juillet 1970: apparition du gris d'anjou(supprimant le bleu danube)
(voir le courrier Citroën)
Le courrier annonce aussi un changement de couleur de garnissage sur les voitures vert charmille (!)

2 Juillet 1970: apparition du rouge de Rio
(voir le courrier Citroën)

Ensuite, je n'ai pas les courriers, mais il y a des cas similaires connus, observés sur des voitures en première peinture:

Bleu apparait dès Juillet 71

Beige vanneau dès Juillet 73

 

Le cas de l'année modèle 70 est particulièrement intrigant, puisque deux documents non datés existent.

Dans le plus récent (en orange), le blanc meije a remplacé le blanc cygne (Mars 1970, comme on l'a vu), et certaines combinaisons sont devenues impossibles.

Et en début de millésime (document bleu), on a donc bien des livraisons de DS sable métallisé à toit gris nacré.

En cours de millésime (date à définir), elle ne seront en principe plus proposées qu'avec toit sable métallisé.