Une ID Luxe "RHD" voyageuse

Où sommes-nous?

 

Réponse: au Sud-Est de l'Australie, dans la province de Nouvelle Galles du Sud

Il s'agit d'une ID à conduite à droite, construite à Javel, année modèle 1960.

Et elle est en Finition Luxe, comme en atteste le numéro de coque IY-03678

(une ID confort aurait une référence commençant par IC ...)

Ses sièges ont été refaits au niveau du tissu, mais en gardant le skaï d'origine en haut.

On retrouve les blocs de neufs bandes sur le skai blanc, déjà observés sur d'autres ID Luxe millésimes 60 et 61.

Voic un exemple issu d'une autre voiture, avec le bon tissu 1960 (labyrinthe bleu).

L'évocation de notre ID austrlainne est assez réussie, au vu du souci du détail d'avoir respecté le haut du skai, on peut penser que la réalisation copie le tissu labyrinthe noir qui était présent d'origine.

En ce qui concerne les sièges avant, il y a une partie en skai noir sur le bas du dossier, que je n'avais encore jamais vue sur les quelques autres ID Luxe survivantes millésime 60, dont aucune ne fait vraiment référence, ayant eu des histoires compliquées.

Un indice néanmoins: l'ID a son livret d'origine.

Voici un scan de tout son livret de bord, qui est très rare:

scan

...et on y voit bien ce bas de dossier de siège en skai noir!

Je pense qu'on a là un indice très sérieux pour savoir à quoi ressemblait vraiment un intérieur Luxe 1960.

 

Quelques autres détails: compteur en Miles, mais pas de montre (car finition Luxe).

Les chiffres du compteur dégoulinent un peu, façon cartoon, on retrouve ce défaut sur toutes les ID de cette période.

Le panneau type Luxe

Il y a un Windshield Wiper (essuie-glace) mais d'origine il n'y a pas de lave-glace, cela aussi est une spécificité Luxe.

 

Pour autant, un "Tudor Windscreen Washer" a été ajouté ensuite, avec ce bouton assez bien assorti, mais non Citroën.

En fait ce bouton était installé sur des voitures anglaises des années 50-60, Austin-Healey, MGA...

Le bouton "interior light" n'est pas non plus d'origine sur cette ID, sans doute cassé au fil du temps.

 

Une petite vue du compartiment moteur avec cet énorme alambic de filtre à air pour certains pays à l'export, et nous passons à l'histoire de cette voiture: un couple de fermiers kenyans l'acheta à Paris en 1960, et fit avec une visite de l'Europe avant de la ramener au pays. Le Kenya était une colonie Britannique (jusqu'en Décembre 63) où l'on roulait donc à gauche.

Quelques années plus tard, le couple emmena son ID en Australie où il s'établit. La veuve vendit la voiture dans les années 90 à un passionné Citroën local, Bob King, qui la restaura dans les règles de l'art.

Un article de "Australian Classic Car" de 1996 relate cette restauration.

Quel voyage! Et quel bel état après toutes ces années!

Et enfin, pour finir, dans quelle configuration était cette ID à l'origine?

Aujourd'hui, on la voit framboise.

Sur le nuancier ID Luxe 1960, avec du labyrinthe noir, il y avait noir, écaille blonde, bleu monte-carlo, ou gris palombe.

Mais nous avons une information supplémentaire que Bob King a donné à Robert, l'actuel propriétaire: quand elle a été récupérée en première main, elle était marron clair. On parle donc d'une ID Luxe 1960, écaille blonde intérieur labyrinthe noir, export Kenya, actuellement en Australie! Incroyable!

Robert, avant de contacter Bob King, avait longtemps pensé que c'était une commande spéciale, demandant du rouge Estérel sur ID, ensuite passé un peu plus framboise à l'occasion d'une nouvelle peinture.

 

Et ce n'était pas si fou: il y a bien un exemple connu aux USA d'une ID 1960 d'origine rouge Esterel (parfois appelé "canyon Red"), dont voici une photo d'époque (grands enjoliveurs, toit peint et clignotants arrière type DS sont le standard pour une ID USA)