OSB6: la mise en abyme

Une mise en abyme (ou en abîme, mais cette orthographe -également autorisée- tape vraiment moins la classe) est un procédé qui consiste à dupliquer un objet ou un concept à l'intérieur de lui même.

L'origine de l'expression est héraldique, puisque l'abyme est la partie centrale de l'écu (support matériel du blason). Ainsi, lorsqu'un écu est représenté à l'intérieur de l'écu principal, on dit qu'il est "mis en abyme".

Voici, ci-contre, un exemple de ce procédé sur les armes de Jean sans Peur.

écartelé en 1 et 4 d'azur semé de fleurs de lys d'or à la bordure componée d'argent et de gueules et en 2 et 3 bandé d'or et d'azur de six pièces, à la bordure de gueules, sur le tout d'or au lion de sable armé, couronné et lampassé de gueules.

blason du père de Jean Sans Peur blason de la mère de Jean Sans Peur (mis en abyme)

 

 

Mais la mise en abyme n'est pas une vieillerie médiévale, et en voici quelques exemples plus contemporains:

 

En un mot, la mise en abyme est donc un procédé artistique — ou de réflexion intellectuelle — qui part en boucle (pour faire simple), et entraîne souvent une sensation profonde de vertige.

Et, afin de vous faire découvrir ce sentiment, et vous sachant amateur de couleurs de DS, je vous offre cette photo du Nuancier des nuanciers.

Référence codes AC des nuanciers 58-61 en ma possession:

10 029 (en double) 2-58
10 038 (en double) 9-58
10 041 (export usa) 10-58
   
10 042 (état moyen) 5-59
10 052 10-59
10 053 11-59
10 054 (en double) 3-60
10 055 (état moyen, avec collages) 3-60