Tuning bien pensant

DS19 1956 accessoirisée

Vous avez été nombreux à me faire parvenir l'information.

Et Peter Schuring, le sympathique découvreur, que je connais bien, m'a même écrit lui aussi, ravi de sa trouvaille. On le comprend!

 

Imaginez: la sortie de grange à Marseille d'une DS tout premier modèle, de 40 000km, en très bon état général!

 

Plus précisément, c'est une DS de fin 56, millésime 57, numéro 7776.

Hélas un incendie a brulé les documents d'époque il y a longtemps. Mais cette voiture a été arrêtée en 1963, puis pieusement conservée par la famille, car le père y tenait beaucoup.

 

La video de la sortie de grange (que vous trouverez en fin d'article), ainsi que tous les détails, montrent une voiture très bien préservée.

Les sièges bleus sont mêmes sous housse. Ce qui ne les a pas empêché de tourner au violet, comme c'est le cas sur DS en 56 et 57.

 

Très rare: elle a encore son boudin de tour de toit, dont on sait qu'il se décompose avec les années.

Il n'en a plus pour longtemps, mais il pourra servir de modèle.

Comme on peut s'en douter, il y aura du boulot pour faire rouler une DS LHS arrêtée depuis 1963.

Mais partir d'une base aussi complète et remarquable est gage de succès.

Un petit accessoire d'époque avec cette peu courante radio intégrée.

C'est la photo de l'aile arrière qui nous montre que ça va un peu plus loin: on y repère une baguette accessoire, double, qui part vers l'avant.

Ah mais sur l'aile avant aussi il y a un truc. Et là, sur le capot, aussi?
Ah oui. Une flèche de capot, et aussi une grosse bouche au milieu du capot.

Egalement les enjoliveurs Robergel.

c'est le salon des accessoires!

Une fois à la lumière, la vue d'ensemble montre bien cette énorme et insolite découpe bi-ton.

Dingue.

Elle a été méga-accessoirisée!

Direction la Hollande...

 

 

Et donc au final c'est une DS extrèmement rare, dans les toutes premières, en très bon état de conservation, et "améliorée" par ces accessoires, qui la rendent définitivement unique en son genre.

Pour sa restauration, je recommanderaits bien de garder ces accessoires, qui font partie de l'histoire de la voiture. Les retirer obligerait à repeindre, ce serait dommage vu l'état général.

Par contre évidemment en termes d'esthétique, il faudra aimer le look à l'Américaine.

 

 

Pour aller plus loin sur cette DS, deux liens externes:

Citroën DS de 1956 : elle dormait dans un garage depuis 58 ans (photos et vidéo) - L'Automobile Magazine (automobile-magazine.fr)

 

ainsi que celui-ci vers le site commercial de Peter, où cette DS est désormais proposée à la vente:

https://citroendscabriolet.nl/aanbod/

Vous y trouverez l'incroyable video de la sortie de grange.

 

Cette DS asez incroyable nous donne l'occasion de balayer les catalogues de ces découpes de caisse pour les premiers modeles.

 

Cette photo montre que notre ami Marseillais n'était pas un cas isolé.

Dans le Var aussi, il s'est vendu à l'époque une découpe comme ça.

 

De là à faire un raccourci pour dire que c'est un truc de mec du Sud, il y a un pas que je franchis allègrement.

 

Ce terme de "Sud" étant à prendre au sens large.

Ici une photo de Jacques Paris, l'homme envoyé par Citroën en 57 en Thailande pour y déployer la DS.

Cette DS surprise en bord de mer à Bangkok, est RHD bien sûr, avec sa plaque d'immatriculation avant de type anglais.

(c) DS in Asia.

 

 

C'est Robri qui commercialisait cette découpe, sous le nom de "Parure B".

..ou plus explicitement:

"l'équipement 2 tons"

D'ailleurs ça reste optionnel de faire deux tons...

Ici la découpe Robri en noir sur noir: ou le tuning du croque-mort!

 

Il y eut aussi ensuite une autre découpe Robri différente, moins américaine, avec des baguettes.
 
 
Elle est ici surprise à Paris près des Halles
Ici c'est une version pour break, avec aussi trois petits hublots.
Ici vu sur une survivante
Ces demi-hublots sont une création GH
Référence 23417 ici.
Chez GH, on précise bien: il ne s'agit pas de déguiser la voiture. Ca méritait d'être dit.
La découpe d'aile de berline de GH se termine un peu en eau de boudin sur l'aile arrière.

 

Dans tout mon stock de photos je n'ai que cette illustration en vrai de la découpe GH!

Ca n'a pas du se vendre des masses!

 

On passe à plus ambitieux avec l'aileron Raoul
..ce qui donne ceci en standard
mais attention, si on veut aller plus loin, ça peut être combiné à une découpe GH!
..ou sombrer dans l'indescriptible.
Et pour finir, la plus sobre découpe Sabolux
démonté, ça donne ceci.
Et en pied ça donne ceci!