L'option "chauffage -15°" (ou "chauffage grand froid") sur berlines Citroën DS et ID , par le Docteur Danche

(merci à Rodolfo pour ses photos)

1- Le principe du bidule

L'eau du moteur circule en plus dans des conduites passant dans les longerons et allant jusqu'au coffre.

 

Arrivé dans le coffre, un radiateur supplémentaire réceptionne l'eau pour diffuser les calories via un second échangeur/ventilo.

On voit que ce radiateur, loin de passer inaperçu, occupe une partie non négligeable du coffre d'une berline, d'une façon qui rappelle l'installation radio des Prestige.

A partir de ce second radiateur, l'air est alors soufflé par deux chemins:

1- via un tuyau (blanc sur la photo ci dessous) qui passe dans le coffre et atterrit dans des ouïes spécifiques découpées sur la plage arrière.

2- via deux tuyaux (violets sur la photo ci-dessous) qui aboutissent in fine dans les pieds des passagers arrière, de part et d'autre de la banquette arrière.

Noter aussi sur cette photo une vue par l'intérieur des ouïes que je mentionnais, qui sont découpées dans la plage arrière, et dont il n'est pas impossible qu'il existe plusieurs modèles selon les millésimes...
Les tuyaux arrivent sous la banquette arrière, aux pieds des passagers, dans ces sortes de queues de carpes vissées au châssis.

2- le camouflage du bidule

Les tuyaux d'eau qui circulent dans les longerons sont camouflés astucieusement par deux décorations spécifiques Pallas, qui sont en métal recouvert de moquette, et que je vous défie de retrouver un jour sur une auto. Nous les appellerons "la tortue" et "la cravate".

"La tortue" est un morceau qui cache le tuyau quand il devient apparent (entre le longeron et le bas de la banquette arrière).

La "cravate" est un morceau longitudinal qui suit le tuyau.
Et revoici les éléments en place, cette fois avec une autre couleur de moquette

Sur modèle confort (on voit ça surtout sur les modèles Scandinavie), la "tortue" et la "cravate" sont des tôles nues peintes en gris rosé.

3- le pilotage du bidule

Voici le paragraphe de la notice de bord qui explicite comment piloter le système.

Vous l'avez lu, tout part donc d'une chainette (type salle de bains) au tableau de bord.
On relèvera sur celle-ci un petit capuchon pour cacher la vis sur la bonde...
Ladite chaine conduit au radiateur par le schéma de principe suivant

Et voici pour votre gouverne la pièce commandée par la chainette, le fameux "volet obturateur" cité dans la notice.

Ca s'ouvre, ça se ferme, on se croirait à Cap Canaveral.

Sur ID il y a un bouton supplémentaire en cas d'option -15 (particulièrement rare sur ID)
 

Quant au paragraphe de la notice qui parle d'un thermomètre de température d'eau, il se traduit au tableau de bord par cette jauge et cette petite plaque sérigraphiée représentant un thermomètre.