La publicité des DS et ID en Belgique, par le Docteur Danche

 

Quelques pubs d'époque en Belgique, parues en 60/61 dans le Soir, et exhumées par E Vernaeve en hommage à son grand père dessinateur, Fernand Van Horen, alias Horn), reprenant souvent les images des catalogues France, avec un certain génie de la formule:

 

premier nez

17/01/60

"une ID en tête".
Ah la garce!

07/03/60

"puissance et harmonie"

17/03/60

"le miracle de l'hydropneumatique"

"l'air et l'eau"

26/03/60

18/04/60

"Profil orgueilleux et racé"

 

16/06/60

"invitent aux longues croisières routières"

 

03/07/60

"une détente de tous les instants"

Le mariage impossible

25/09/60

"les coussins de gaz et de liquide"

 

"l'ID19: le luxueux confort d'un avion de ligne"

20/10/60

"l'ID19: des qualités exceptionnelles"

10/11/60

 

"en tête de la construction automobile"

22/12/1960

"la carrosserie reste toujours horizontale"

15/01/61

 

Au salon de l'automobile 61 (en Janvier, logique, c'est ainsi en Belgique!)

26/01/61

Côté flamand, j'ai aussi une proposition non datée pour la DS, à ce prix de 145 000 francs belges!

 

"le garage en sous-sol n'est plus un problème"

Certes. Mais attention à bien lire les prix: entre les deux versions, la DS19 a baissé de prix!!

On passe de 145 000 FB à 139 500 FB!

 

version 1: 27/11/60

version 2: 30/03/61

 

Cette baisse de prix semble se situer début Mars 61, peut-être en même temps que le nouveau moteur 83cv?

L'ID19 et la DS19, une "synthèse de solutions audacieuses et de formules d'avant-garde"

02/03/61

2,25 m2 de glaces!

16/03/61

 

3/04/61

 

20/04/61

 

Il y a aussi une campagne spéciale break, "une voiture transformable de luxe"

 

19/06/60

Le prix du break sera ici mentionné : c'est quand même pas donné par rapport à une berline!

"Résoud le problème des transports délicats et volumineux".

25/02/61

J'avoue avoir eu un doute sur l'objet trimbalé dans le break ID.
Je proposai: un meuble-télé?

La réponse de micHel:
"Ben évidemment, banane ! Avec ses pieds obliques caractéristiques.
C’est peut-être moins beau que les trucs à 3 pattes de Starck mais au moins c’est stable.

Sur le côté il y avait un petit placard avec des étagères sur lesquelles on rangeait des trucs genre verres à liqueur et cigarillos (les cigares c’est trop cher). Ou une poupée de danseuse de flamenco et un toro en feutrine transpercé de pique-olives multicolores pour pas les mélanger au cas où on sortirait les verres et les amuse-gueule.

Non, pas la télécommande, il fallait se lever pour régler le son. Pas la chaîne, il n’y en avait qu’une.

Et en 819 lignes, meilleure définition verticale que beaucoup d’images aujourd’hui (même en HD -768- et tout juste dépassé par la full HD -1080- ), mais en noir et blanc, ce qui n’était pas un problème pour les films du même métal."

 

15/02/61

Quelques éléments sur la gamme ID19F

 

Pour une familiale, le slogan belge devient: "Faites le compte"

05/11/60

 

Et enfin une petite infidélité à la DS avec ces pubs pour la 2cv sur la même période.

 

Bon on arrive à la fin de cette jolie série sur les pubs d'avant 63.

Mais avez vous été vraiment attentifs?
Avez-vous par exemple remarqué la lutte de préséance constante entre Cosmos et Richard, en bas de ces pages?

 

deuxième nez

Une autre génération de publicités:

"un charme étrange"

la "grande classe"

troisième nez

à noter ici une différence de marketing avec la maison mère: en France, les phares pivotant ne sont pas réservés aux Pallas.

Lire la suite du Dancho-journal "Spécial Belgique":


§2 les millésimes en Belgique