ID Confort 1967 de fabrication Belge à Forest

Denis a fait une belle rencontre en Belgique, en la personne d'une ID 1967 de Forest, dans son jus. Dans son mail, il m'indique assez joliment que la voiture s'est "déchaînée sur le monde" jeudi 2/3/1967, et lui-même le jeudi 16/3/1967.

Et voici la bête, le jour de la découverte.

 

 

 

 

On remarque d'emblée les catadioptres ovales, qui sont spécifiques à la production belge.


L'autocollant de malle "Radar" vaut son pesant.

Vous pensez peut-être à un système de contrôle de la vitesse?

 

Un regard dans le "carnet de service" va vous détromper

 

Eh oui vous l'avez compris, Radar, c'est le nom du garage à Liège, 282 rue Saint Léonard, qui l'a vendue neuve, et qui l'a entretenue jusqu'en 1970 au km 36 000.

L'endroit n'évoque que de loin sa gloire passée.

 

Par contre internet donne une multitude d'informations sur son patron, Robert Radar (c'est son vrai nom), créateur d'une surprenante carrosserie spéciale pour 2cv.

On consultera ce lien par exemple: 2CV production belge - Radar (lesfillesdeforest.be)

On ne peut que regretter de ne pouvoir situer le garage Citroën en arrière plan (sans doute l'adresse précédente de Robert Radar, 169 rue Varin)

 

Mais revenons-en à l'ID de Denis.
Elle est donc de Forest, et sa plaque l'atteste.

DV pour le type mines, DA pour la direction assistée.
Presque toutes les ID de Forest l'avaient.

 

Sa couleur est gris cyclone AC119.

On retrouve ici le design particulier des pastilles belges, avec une bande noire. Il n'y a ici qu'une pastille, et si ça ne vous surprend pas, je vous renvoie ici vers le mystère des pastilles belges.

Les détails des écarts entre la production belge et la production française vont loin. L'insonorisant est différent. le rétroviseur Secura, made in Belgium


Les Michelin XAS sont "Made in Belgium", avec inscriptions en Flamand et en Allemand. L'usine Belge de Michelin, située sur la chaussée de Mons, en banlieue Sud ouest de Bruxelles, a fermé en 1986:

https://www.lecho.be/dossier/130ans/michelin-ferme-son-usine-de-sint-pieters-leeuw/9117398.html


 
le bouchon d'huile est différent et bilingue. Les Gelbey.

Les clignotants avant sont orange, le pare-chocs avant est spécial belge, sans petit morceau de caoutchouc au milieu.

La malle est garnie de vinyl, et a un éclairage spécifique.
Pare-brise Splintex

vitres marquées Belgium, GRVT Jemeppe s/S (=sur Sambre), aujourd'hui AGC)


Denis a redémarré et restauré cette voiture.


Il a laissé l'intérieur d'origine. On relèvera au passage sur cette photo la couleur claire des glissières.


Denis a aussi laissé le toit tel qu'il l'a trouvé: décoloré? Repeint?
Ou bien je fais erreur avec ma théorie de l'ID monochrome?

Sur cette photo on voit que les custodes sont striées type DS confort françaises, et que les ceintures sont elles aussi spécifiques.

 

Et si sur cette photo quelque chose vous semble étrange, c'est normal: ça vient du regard. Les phares belges sont différents, ce sont des Ducellier.

On se quitte avec cette vue de la voiture, devant différents panneaux belges de garages.

J'aime beaucoup celui avec le lettrage en minuscules citroën, sans majuscule au C, que l'on retrouve sur les pubs belges de l'époque.