5 conseils sur les radars, par le Docteur Danche

Avec les radars qui ont fleuri sur nos routes et jusque dans nos villes, il devenait urgent pour le Dr Danche d'enseigner aux automobilistes du XXIème siècle quelques gestes élémentaires de survie.

Voici donc quelques conseils avant d'en arriver aux solutions trop extrêmes.

 

Premier conseil

N'ayez pas peur

Scrutez ces visages sans ciller.

Et retirez-en une conviction: vous êtes plus malin que l'Autorité.

Et de toute façon, si vous ne l'êtes pas, mes autres conseils vous aideront à leur donner le change.

Deuxième conseil

La conduite à tenir sur la route

C'est très simple: vous conduisez en regardant partout sauf sur la route, et si vous voyez un radar trop tard, eh bien, vous pilez à mort, bien sûr: une DS ça freine très bien.

Et puis vous êtes assuré si vous tapez à l'arrière. Tandis que le radar, ce sera de votre poche.

Second conseil

Comment s'équiper?

Pour éviter de se faire plumer par les poulets (ce qui est un beau paradoxe), les plus futés ont désormais acheté un Coyote, ou équipé leur PDA en détecteur de radar, ce qui est, parait-il, légal

Moins discret, il y a ce système, que Jérôme a bricolé dans sa cuisine et breveté. On lui souhaite bonne chance pour la commercialisation.

Troisième conseil

Attention aux radars embarqués!

Au delà des radars fixes, la maison Poulaga s'installe aussi discrètement, dans les endroits les plus incongrus, avec des voitures banalisés truffées d'électronique embarquée.

Alors méfiez-vous!

Et en cas d'appels de phare d'une voiture venant vers vous, dites-vous bien qu'il faut peut-être ralentir, que ce n'est pas forcément un signe pour vous signifier que son conducteur aime bien votre bagnole.

 

Quatrième conseil

Le camouflage

Choisir une peinture adaptée pour votre DS peut être un excellent moyen de passer à travers des mailles du filet.

Les deux moustachus, pas plus policiers que vous et moi (ils sont au ministère de la Culture, à ce qu'on m'a dit), sont coutumiers de pointes à deux-vingt, non verbalisées.

Cinquième conseil

La photo gratuite

Si, malgré tout, vous avez été piégé, Volubilix m'a appris qu'il était possible d'obtenir gratuitement une photo quand on s'est fait flasher.

Un "Selfie", comme diraient les jeunes.

Il vous suffit de le réclamer par lettre simple à cette adresse: 

Centre Automatisé de Constatation des Infractions Routières
Service Photographie
CS 72202
35094 RENNES CEDEX 9 

Il faut joindre à cette demande :
- un lettre simple précisant que l'on souhaite recevoir la copie de la photo de l'infraction; 
- une photocopie d'une pièce d'identité avec photographie;
- une photocopie de l'avis de contravention;
- une photocopie du certificat d'immatriculation (carte grise) du véhicule concerné.

 

Vous obtenez alors des photos comme celles ci-contre.


Et la maréchaussèe a même le goût de censurer le visage du passager, ou de la passagère, pour vous éviter tout problème conjugal éventuel.

Ivan m'a rapporté qu'un ami à lui avait été pris avec sa voiture à conduite à droite.

Et c'était donc le conducteur qui était sous le carré blanc.

No comment.