Un mois, un garage, par le CESCQUAL

Le garage Citroën de Saint Pourçain

Enfin une contribution sur les garages Citroën en provenance des lecteurs de nuancierds!

En l'occurence, Paul-Henri, qui nous dit ceci:

De passage près de La Palisse, à Saint Pourçain sur Sioule exactement, je me suis arrêté pour prendre ces trois photos de l'ancien garage Citroën.

Il est situé ici sur la nationale 7 en face de l'hotel bien dans son jus "le Tivoli-plage" , où ont du s'arrêter aussi de nombreux citroënistes des années 40 à 70 lors de leur migration estivale.

Mon beau-père , de 1960 à 70 prenait l'id de la famille et descendait tous les ans la N7 pour rejoindre l'Auvergne ; il s'arrêtait toujours pour prendre le repas de midi dans un restaurant de Saint-Pourçain.

Il me dit aussi par ailleurs : "avec l'ID on roulait à 120 ce qui était déjà très vite à l'époque , mais l'oncle avec sa 15, lui , il roulait à 140 !"

Alors? Que pense le Cescqual de ce garage?
Mérite? Mérite pas?
Il est quand même bien typique de certains garages de campagne sur nationale, non?

L'avis de Régis (de la DRAC)

Que de souvenirs à St Pourçain! Mon enfance, où je passais souvent dans la GS 1015 de 71 de mon père; puis à 20ans, des souvenirs musicaux; enfin en janvier 2011, je passe devant ce garage avec mon ID que je ramène de Sarthe, le lendemain de son achat.... et en plus, cette année 2013, St Pourçain est ville-étape du Tour de France! Je trouve ce petit garage à la fois rural et bien urbain: la simplicité dans ses volumes, la toiture traditionnelle, les bâtiments annexes aux allures d'étable..... et puis ces belles proportions, l'équilibre et l'ordonnancement des façades, la délicate marquise en verre, les canelures du bandeau ainsi que les pans coupés des baies très années 30.... Et encore la trace de la typographie Citroën de l'avant-guerre.... et très peu de modifications!? On aurait pu l'éventrer par la création d'une grande porte de garage avec un hideux volet-roulant métallique... même pas!!! Dans son jus! Comme certaines de nos ID et DS, avec plein de charme.... Ce n'est pas de la grande architecture, mais c'est du beau bâti ordinaire, bien caractéristique des petits garages ruraux. En lui trouvant une nouvelle affectation, il doit bien y avoir une solution pour le conserver et lui faire poursuivre son histoire...!? Moi, je garde (j'entends le Cescqual d'ici: "Pfff, il garde tout...")

 

L'avis du Docteur Danche (Jean-Foutre)
Je suis peu sensible au charme rural de cette misérable hutte qui tombe en ruines.
Par contre, pour info, si vous cherchez bien il y a aussi dans le même village cette plaque émaillée qui un jour se fera voler, c'est sûr à Saint Pourçain.

 

L'avis de Jérome (artiste Versaillais)

On dirait une case africaine, j'aime bien le côté très campagne des ateliers attenants...
Pas franchement grand intérêt... En revanche la plaque dévorée par l'arbre, est digne de l'Arte Povera et mérite une galerie ou un musée d'art contemporain !

 

L'avis d'Ivan (dilettante)

J'ai soif, moi. Pas vous?
Ils font un bon petit pinuche à Saint-Pourçain!
C’est pas du grand vin, mais c’est léger et ça se boit facilement, idéal par exemple au petit déjeuner.
J’en ai toujours cinq / six bouteilles dans une glacière sur la banquette arrière lorsque je descends dans le Midi. Je tourne à un peu moins d’une au cent kilomètres, ce qui est finalement assez peu.

 

Verdict du Cescqual: la DRAC doit-elle préserver ce bâtiment?

à trois voix contre une: ben non!