Un mois, un garage, par le CESCQUAL

Le garage de la rue de la cavalerie, à Paris

Il existe à Paris, 6-10 rue de la cavalerie (vers l'Ecole Militaire), un superbe garage des années 30 situé dans une impasse aux accès tellement invraisemblables que même Google Street view ne la montre pas vraiment.

Suivez le lien, on distingue au loin un batiment blanc, au toit ambitieux.
Il y a marqué "Aston Martin". C'est là.

Eh bien sachez que les plus anciens au Cescqual se souviennent encore d'un garage Citroën à cet endroit, qui était spécialisé dans les modèles "TT".

Pour preuve ce porte-clés.

Et cet autre, après l'arrivée de la nouvelle numérotation, avec le 4 Devant...

Je me suis déplacé sur place, à la recherche de traces de l'époque Citroën.

Le bâtiment est impressionnant, difficile à rendre en photos, car on n'a pas du tout de recul dans cette rue très étroite.

Je n'ai trouvé aucun détail évoquant la période Citroën, et j'allais partir, quand quelque chose a attiré mon attention: la porte à la droite de l'entrée des boxes.

Franchement, dans un premier temps, j'avais juste vu des ferroneries alambiquées, je n'avais pas percuté que cela formait un motif automobile!

Et il y a même une deuxième porte dans ce style.

Cette fois on y trouve des raquettes de tennis (car l'endroit abrite aussi des courts).

Plus surprenant, ce gobelet à pailles type MacDo, que je n'aurais pas imaginé sur une porte des années 30..

Par contre ce n'était sans doute pas un Citroën à l'origine, voici ce que dit son classement aux monuments historiques.


Histoire : Grand garage de parking, de sept niveaux, construit en béton armé par l'architecte R. Farradèche en 1925 pour la société "La Motte-Piquet Garage". Les différents niveaux sont desservis par des rampes ascendantes et descendantes à sens unique, formant deux hélices concentriques (système breveté en 1928 par Farradèche) . Les trois niveaux supérieurs sont aménagés en équipements sportifs - tennis et trinquet argentin - avec salons, vestiaires, douches, bar et restaurant. Ces équipements sont desservis par un ascenseur rapide indépendant.
Précisions : Immeuble (cad. 15 : 03 DE 16) : inscription par arrêté du 3 juillet 1986
Eléments protégés : garage ; jeu de paume

En fait, d'après cette pub de 1929, on y vendait des Donnet, entre autres.

 

L'avis de Régis

Ah, ça change! Du Paris et de la verticalité! C'est surprenant ?

Jusqu'à présent, le Docteur proposait des garages bien horizontaux, se déployant le long de routes, ou sous un immeuble ; ici nous sommes au fond d'une rue, pas vraiment sur une artère importante, pas d'atelier sur la vue aérienne.... c'est bizarre, non ? Heureusement, ce porte-clefs et ces superbes portes nous indiquent bien la présence automobile et Citroën à cette place. L'immeuble est très marqué de son époque années 20, avec cette façade bien composée autour de ces deux grands bow-windows, les loggias et pergolas en couronnement, et ce beau dessin des menuiseries qui a heureusement survécu jusqu'à aujourd'hui. Mais pas de vitrine en bas, pas d'éléments caractéristiques d'un garage... un simple « beau » lieu de vente !? J'ai quand même envie de pénétrer avec mon ID dans ce bâtiment; voir les rampes... vous avez vu Docteur, il y a des box à louer!?
(NdDrD: oui en ce moment je cherche des box dans Paris pour ranger mes voitures)

J'aimerais vraiment en savoir plus pour comprendre ce bâtiment et me prononcer pour sa conservation.... Oui, je suis néanmoins pour la conservation de cet immeuble, car je le trouve vraiment beau et harmonieux en proportion, mais plus au titre de ses qualités propres d'immeuble art déco, que de garage, car cette fonction ne transpire pas sur son architecture !!!

 

L'avis d'Ivan (jamais contre une TT)

une TT, c'est quoi? Une Trique en Tungstène?
Présent!

Ah sinon je me souviens avoir fait quelques matchs de tennis ici.
A l'époque, Walter blémissait quand je montais au filet.
Mais depuis, une entorse au genou a eu raison de mon tempérament batailleur...

L'avis de Jérome

Pas mal ! On garde bien sûr, la question ne se pose même pas !
On réserve un court pour mettre une branlée à Ivan ?

 

L'avis du Docteur Danche

Ok. Fanny au bar.

 

Verdict du Cescqual: que faut-il faire de ce bâtiment?

A l'unanimité, on le garde pour son tennis!

De toute façon c'est bien connu, les suspensions Citroën évitent les coups de raquette!