Un mois, un garage, par le CESCQUAL

Le garage Citroën d'Albi

Au 187 avenue Gambetta, à Albi, il y a ce batiment ignoble.

"Faire de sa maison sa plus belle destination"?
Il est permis d'en douter.

Pour autant, les chevrons au-dessus de la porte attirent l'attention.

C'est vrai qu'il y a quand même quelque chose dans la forme de ce bâtiment du H et H d'Albi...

Serait-il possible que ... ?

Eh oui! bingo! C'est l'ancien garage Citroën d'Albi qui se cache sous ces pathétiques décors de carton-pâte.

En voici l'intérieur à l'époque

 

Quelle déchéance, pas vrai?

Et quand je vous aurai dit le nom du garage, vous mesurerez toute l'étendue du drame.

Il s'agit du garage Pezous. Maurice - Emile Pezous. M-E P. MEP.

Oui.

Pour ceux qui auraient redoublé leur première année de Citroën, et qui ne voient pas du tout de quoi il s'agit, les MEP étaient des monoplaces créées par Pezous, leur histoire est contée ici, par exemple: les MEP.

Trimbalées en DS parfois sur les lieux des courses.

Parfois l'objet de mises en scène qui laissent songeur.

Toute cette énergie de Pezous, toute cette ambition sportive, toute cette formation des jeunes...

Eh bien tout cela a comencé ici, et ce "Bois et Chiffons" miteux est en réalité un glorieux mausolée.

 

L'avis du Docteur Danche

Moi pour donner mon avis sur l'avenir à donner à ce bâtiment, je serais d'avis d'envoyer quelqu'un de la DRAC pour prendre des photos de comment c'est à l'intérieur du H et H.

Régis, vous n'aviez pas prévu de remeubler la chambre de votre ainée?

 


L'avis d'Ivan

Oh le massacre !

En revanche, les pépées Pezous, je dis oui !

 

L'avis de Jérome

Non alors là vous dépassez les bornes. Je boycotte cette rubrique tant que vous ne présenterez pas des garages dignes d'intérêt !

 

L'avis de Régis (de la DRAC)

Je n'ai pas envie de faire un commentaire sur cette architecture, ou plutôt comment passer de l'architecture à la non-architecture.
Mais qu'est devenue la France!? Pourquoi faut-il en matière d'architecture commerciale (on en restera là, sinon on y est encore demain!) avoir un gout de chiotte pareil!?
Comment se fait-il que jusque dans les années 60, 70 peut-être, on construisait des bâtiments commerciaux proportionnés, dessinés, avec le style architectural du moment qui semblait porteur de valeurs que l'on retrouvait dans l'automobile.
Puis sont apparus les "concepts" et les boites à chaussures des ZAC périurbaines; mais qui conçoit ces concepts!? J'espère que ce ne sont pas des architectes, sinon c'est grave!? Pourquoi retrouver  la même déco d'une enseigne dans tous les coins de France?
Bois et Chiffons décroche le pompon en la matière!!!!

On doit vraiment être devenu neuneu pour être obligé de subir une telle naïveté commerciale!? L'homme de la société de consommation est devenu un zombie qui éprouve des impulsions d'achat en voyant virtuellement le concept de l'enseigne recherchée ou non recherchée (encore mieux!)?
Voilà ce qu'est devenue l'architecture dans notre pays!!! C'est normal aussi, il n'y a pas d'enseignement de la culture architecturale; et le seul contact architectural dans sa vie est souvent le catalogue des maisons prêt à l'emploi de lotissement....
Donc, ce qu'est devenue cette pauvre concession est une histoire bien ordinaire; mais derrière ces bardages, il y a sûrement encore la façade ancienne, car ils ne s'embêtent pas généralement; ils font le moins de travaux possibles et plaquent "leur concept" sur les façades, avec les menuiseries parfois même enfermées dedans... donc tout reste réversible!!!! Mais l'inculture et la médiocrité, sont-elles réversibles...!?


Non Danche, ma fille n'ira pas trouver les meubles de sa chambre dans un endroit pareil! Car le ramage ne peut que se rapporter au plumage!!!! Je ne veux pas de ça chez moi!!!!!

 

L'avis de Volubilix (guest star)

Alors c'est étonnant mais quand je compare les photos de l'horrible chose actuelle, les bâtiments me paraissent moins hauts que ceux du garage. Effet d'optique ? Quid du second bâtiment, un garage plus classique dans sa forme, que l'on voit en arrière sur la vue générale ?

Mon ambulance ID, que j'ai vendue ce début d'année, venait d'Albi. Elle était entretenue chez Pezous, et j'ai conservé les quelques documents en attestant. Maurice Emile était comparé physiquement au Commendatore, sa ressemblance avec Enzo sautait aux yeux de ceux qui le croisaient et qui évidemment savaient à quoi ressemblait M. Ferrari. Connu davantage pour ses monoplaces à moteur Ami 6 (X1), puis Panhard (X2-voir la 24 CT sur la photo de la réception à l'intérieur du garage), puis la X27 à moteur GS (le 1015 cc des premières GS, avec arbres à cames modifiés, plus pointus et beaucoup plus apte à monter dans les tour que le 1220 apparu plus tard), que pour ses berlinettes comme la Daphnée vue à Epoqu'Auto cette année, initialement motorisée par un bloc de Traction 11, puis de DS.

Si les photos du H H bois charbon ou chiffons, tutti quanti sont bien celles de l'ancienne cathédrale de MEP, quelle honte. Comme écrit Danche, il est urgent de mandater Régis pour l'inspection fouillée de l'intérieur. La rubrique nous en a déjà montré des vertes et des pas mûres, mais là c'est le bouquet du pompon qui fait déborder le vase qui me monte au nez. Comment peut-on faire si vilain en partant de si beau ? Pour endiguer ce processus destructeur, une seule manière de l'aborder, il faut que ça barde ! Sabordons les bardages !

 

Verdict du Cescqual: la DRAC doit-elle préserver ce bâtiment?

On sait pas, Régis est en réanimation.