Les mystères du Prototype 2119 W0 - 1955

Beaucoup d'entre vous connaissent cette photo, publiée dans "l'Automobile" de Novembre 1955, et prise dans le décor d'un mystérieux "centre de formation des sous-officiers mécaniciens de Versailles". Le gradé (un colonel?) est au volant, les aspirants doivent seulement regarder, toute une ambiance, j'adore.

Mais place à l'enquête du Docteur Danche sur le prototype "2119 W0".

 

On sait qu'il existe plusieurs vues de la scène: les élèves étant plus ou moins intéressés par ce qui se passe à l'intérieur..


Mais j'aimerais identifier l'endroit exact de la photo. Quelle est donc cette école du Génie à Versailles (ou Satory?) possédant un si beau cadran solaire?

La mention de "cour Bossut" ne m'a pas aidé dans mes recherches sur Internet. Bossut était dans les chars.
Alors, peut-être l'ancienne école des chars de Versailles, devenu Cercle de Croÿ. En regardant les photos sur ce lien, c'est vrai que ça ressemble, mais on n'y voit pas le cadran solaire.

 

Suite de l'enquête, avec 6 photos de ma collection...

Voici la première.

De nouveau ce même prototype 2119 W0.
Mais où sommes-nous? De nouveau, mystère...

Et puis cette fois la voiture a des flancs blancs, d'ailleurs assez dégueu...

Ces flancs blancs (sans doute peints à la main...) me questionnent.

Certes on connait un autre prototype "W0" (le 2116 W0) ayant circulé en flancs blancs, apparemment pour les essais dans les bois de Meudon au moment du salon.

J'ai fait une video sur le salon 55, où on voit certains de ces essais. Voici le lien http://www.youtube.com/watch?v=HRJGugeXnuE, vous y verrez une DS aubergine avec les flancs blancs peints... uniquement sur 3/4 de la roue, sur la partie visible pour l'exposition!!

Ces flancs blancs ce n'était vraiment pas la norme, les autres photos connues des W0 ne les ont pas; j'en profite pour montrer quelques photos de ces protos  
2001 (?) W0 (essais à Meudon) 2015 W0 (celle du fameux Science et Vie, "guérir en dormant")
2051 W0 (essayée dans Science et Vie)  

2119 W0 (numérotée 30 sur la caisse, celle du conservatoire est numérotée 31)

 
2120 W0  
2125 W0  
2061 W0 (accident en essais le 19 Fevrier 1956)

Et 2061 W0 dans une autre couleur.
J'ai toujours adoré la rigueur de Citroën

(vue extraite de cette fantastique video des archives de Paul Mages)

5442 W0 (accident que je ne sais pas situer)  
Et la photo de famille des W0 (je lis celle du devant, encore la 2125 W0, puis sur la seconde photo c'est la 2119 W0)  
Pour en revenir à la 2119 W0, la jeune personne mise en scène ici est Francine Bréaud, la championne de ski alpin qui épousa Sacha Distel. Cette série de 6 photos est particulièrement intéressante pour qui veut examiner dans le détail les caractéristiques de ces prototypes.
.. et le Professeur Petriman me les emprunte régulièrement pour examiner au compte-fils les joints de bas de portes, ou le filetage des vis. Le sommet est atteint ici avec une des seules photos connues de bonne qualité du compartiment moteur d'un des prototypes "W0". Les amateurs apprécieront.

J'ai pu récupérer ces deux photos supplémentaires sur le site:
http://www.gamma-rapho.com/fr/feature/299311/00-00-1955-francine-breaud-la-citroen-ds-19/

J'ai appris que ces photos proviennent d'un fonds racheté par l'agence Gamma à des photographes associés. En consultant les archives Gamma on en saurait donc plus, mais je n'y ai pas mes entrées.

 

 

Sur cette nouvelle photo on voit avec surprise...des bidasses qui matent!

Sont-ce les mêmes bidasses de Versailles, ceux du colonel?

 

Ou bien sont-ce des bidasses de Villacoublay, ceux que l'on voit avec la DS numéro 13 du shooting de Paris Match?
Noter que cette voiture n'a pas non plus les flancs blancs.
Voici (pour Paris Match) les photos de Maurice Jarnoux de ce prototype  
La dernière photo nous donne l'immatriculation de celle-ci: 2001W0! Ce n'est pas la même que celle du colonel et de Francine!  
Mais revenons encore un peu à cette photo de la 2119W0, il n'y a pas que les bidasses dans la vie: l'oeil exercé détecte les chevrons sur boite à gants, et l'absence de commande de hauteur. Ici, pour mémoire, la photo presse des prototypes, montrant de nouveau ce double chevron qui ne fut pas retenu pour la série (l'idée en fut reprise pour les millésimes 61, mais dans un rond).

Entre cette photo et les protos montés à la main, on voit qu'on avait choisi pour la série une couleur sombre (aubergine) de tour du tableau de bord, et qu'on a aussi jugé bon d'ajouter un robinet de chauffage.

 

Au final il nous reste quelques mystères à résoudre.

1- Où, au final, ont été prises les photos de la 2119 W0?
(une caserne quelque part à Versailles). Celles du colonel ont elles été prises en même temps que celle avec Francine Bréaud?

2- Comment expliquer les flancs blancs? Une hypothèse: et si la voiture de F Breaud était celle du salon 55?
Après tout, celle-ci avait les flancs blancs, et c'était la même combinaison de couleurs...

On a pu juste l'immatriculer pour la sortir et prendre les photos avec Francine, puis lui retirer les flancs blancs devenus sales, en vue des shootings ultérieurs... Et la 2116 W0 vue elle aussi en flancs blancs sur une photo serait tout simplement...une des deux autres DS du salon!

Chers lecteurs, qu'en pensez-vous? Avez-vous des idées pour m'aider?

(ne vous privez pas, si vous en avez la possibilité, de rentrer en contact avec F Bréaud pour lui poser la question: une recherche Google m'apprend qu'elle a bon pied bon oeil, et a publié un livre sur Sacha en 2007. Elle a aussi une homonyme à la Ligue Communiste Révolutionnaire, mais ça ne va pas nous aider des masses...)