ID19 gris kandahar intérieur Rhovyline rouge 1967

Roland, en Belgique, était depuis un long moment à la recherche d'une ID millésime 67.

Il a fini par jeter son dévolu sur cette ID en provenance de la Nièvre, passée par une restauration de très bon niveau.

 

Comme Roland a un véritable sens artistique pour les photos, et que sa voiture, s'y prête vraiment très bien je ne résiste pas au plaisir de vous mettre en entier son shooting.

Je prends le pari que même les plus endurcis d'entre vous vont baver un peu...

 

 

Et on termine en laissant la parole à Roland, pour son petit constat d'étonnement de nouveau possesseur d'une DS qu'il m'a fait par mail.

 

"Ce qui m’a le plus surpris c’est:

  • le regard pétillant des badauds: émotion, nostalgie, sympathie… Jamais d’envie ou d’agressivité comme on le voit parfois à l’égard de trop belles voitures de sport ou des énormes 4x4…
  • l’absence quasi-totale de réaction des badaudes !
  • retrouver cette sensation de poids total sur le train avant

Parmi les points qui me posent encore question:

  • j’avais le souvenir d’une autre sonorité d’échappement, plus "régulière": est-ce que les refabrications en inox changent le son ?
  • est-il possible de trouver de belles refabrications de la moquette comme à l’origine (en bouclettes gris clair) ?
  • les sphères de mon ID sont neuves: est-ce que celles montées d’origine avaient un rendu plus souple ? "

 

 

Et j'ai bien sûr répondu à Roland:

oui les échappements inox changent le son, le rendant plus métallique. Tous les échappements inox n'ont pas le même rendu.

Pour la moquette refabriquée, c'est pas facile, mais j'ai l'impression qu'il y a eu du progrès récemment.

Et pour les sphères, c'est surtout en liquide rouge que c'est plus souple; mais ça a d'autre contraintes!