Air France un siècle de fret

Pieusement découpé par Julien dans un magazine Air France daté de Mai 2010 , voici une très belle photo d'un cabriolet premier nez.

(l'enquête continue sous la photo)

 

 


C'est indiscutablement un cabriolet, on le voit à la forme de la capote derrière, et le levier de vitesses blanc nous indique un millésime 61.

Suite à la première publication de cet article, on m'a envoyé cet extrait du livre Citroën Coupé et Cabriolet de François Allain chez Etai, qui permet de mieux comprendre l'histoire de la voiture.

 

 

D'accord, mais peut-on aussi en savoir plus sur cet avion "F-BGNC" ? Réponse ci-dessous de micHel, grand spécialiste du manche à balai, qui m'oriente vers ce lien, où je relève que cet avion de type "Super-Constellation" fut affecté au fret en Mars 61:


ANECDOTE : 23-04-1961 à 22446 hdv

Le Super Constellation F-BGNC d'Air France, transformé en vue de son utilisation exclusive au transport de fret, est mis en service par Air France entre Paris et New York. Deux courriers par semaine seront effectués dans chaque sens sur l'Atlantique Nord. Ils assurent, à Orly, la correspondance avec les vols cargo fonctionnant déjà sur les parcours Paris-Londres, Paris-Francfort-Berlin, Paris-Oran-Alger, ainsi qu'avec les nombreuses lignes assurées en Boeing de et vers l'Afrique et l'Asie.

Peut être est ce là en fait une photo souvenir du premier vol de fret? Et ce cabriolet serait donc sans doute parti vers New York? Et comme il n'est pas aux spécificités USA, c'était donc peut être en vue d'un Aller-Retour, pour un prix de revient de l'opération défiant l'imaginaire!

Pour finir, cet avion connut un destin tragique puisque le dernier relevé du prédestiné "Novembre Charlie" nous dit ceci, peu après sa vente à CATAIR, compagnie charter fondée en Mai 69:

ACCIDENT : 09-08-1969

Crash en approche à Douala - Colline Des Rotins - Manbena Cameroun - Équipage tué
En approche à 80 km au NE de Douala. Autorisé pour une approche semi-directe. Plus aucune liaison radio. L'épave fut retrouvée trois jours plus tard.

Et voici maintenant le BGNG, dont le destin fut moins tragique que le BGNC, puisqu'il finira pour pièces. Une fin logique puisque manifestement... il livrait des jupes Citroën DS aux quatre coins du monde!

Et pour en revenir au cabriolet de Cary Grant, il était gris sahara!