Sous le capot , par le Docteur Danche

Cette rubrique vise à rassembler les quelques détails non traités par ailleurs dans le Dossier technique, qu'on peut voir quand on soulève le capot, et qui peuvent aider à se faire une idée sur l'authenticité de la voiture.

Dans cette rubrique on ne reviendra pas sur les détais des tout premiers modèles.

Je compte sur vous pour me donner des idées supplémentaires, le domaine est vaste, et je le connais mal.

 

La place de la batterie

Pour les seuls millésimes 67, 68 et 69, la batterie est installée de l'autre côté, côté passager.

Ici un modèle 69.

La tôle d'insonorisation

Cette tôle de garniture en alu est un signe extérieur de richesse aux règles assez fines.

Elle apparait à l'année modèle 1966, sur DS21 uniquement, et non DS19, comme l'atteste ce courrier.

En fait, sur la période 1966-71, elle est présente uniquement sur DS21 (Pallas ou non), DS21ie (Pallas ou non), et sur tous les breaks à moteur 21.

 

Sur les années qui suivent, le catalogue des pièces détachées n'est pas forcément fiable sur ce point.

La logique serait que cette tôle soit installée sur DS21, DS21ie, DS23, DS23ie, et break 23 (mais pas sur DS20, break 20, DSpécial, DSuper, DSuper 5).

 

En d'autres termes, cette pièce était réservée au haut de gamme de motorisation.

 

Ici une photo côté conducteur, quand cette tôle est présente.

Et quand elle est absente
Ici côté passager quand la tôle est présente
...et ici quand elle absente, avec néanmoins le support pour accueillir le boulon.

L'hydraulique

Un point important sur le sujet est que le régulateur centrifuge, qui fiabilise grandement le système hydraulique par rapport à la pompe basse pression, apparait sur DS pour le millésime 61.

C'est pourquoi, si on veut une DS premier nez et premier tableau de bord, il vaut mieux prendre une 61. C'est un peu le même raisonnement qui conduit à ce que les 67 soient très recherchées: ancien look, mais plus fiables.

Il y aurait sans doute encore beaucoup de choses à dire.

Mais pour le moment, j'en resterai à vous dire qu'il faudrait élever un monument à la gloire de Paul Magès et des pères de l'hydraulique; une suggestion de monument est ci-contre.