Les pare-chocs arrière des Citroën DS et ID, par le Docteur Danche

Savoir distinguer les pare-chocs est une science qui nécessite, en prérequis, de savoir différencier:

- acier chromé
- alu
- inox

L'acier chromé c'est simple, c'est le seul des trois qui rouille.

Entre alu et inox, c'est facile à voir quand c'est vieilli: l'alu devient terne, mat. Par contre un alu bien poli, c'est très proche de l'inox. En réalité c'est même plus beau, plus blanc. Par contre ça marque très facilement.

Mais passons aux autres détails visibles.

 

 


Les berlines


DS (1955 - Février 1959)

Les toutes premières DS ont un pare-chocs en acier chromé.

Ils sont faciles à identifier du premier coup d'oeil: leur forme se différencie par la présence d'une " jupette " qui court sur toute leur longueur inférieure.

DS (Mars 59 - Août 62)

En Mars 59, le pare-chocs des DS perd sa jupette et devient en acier inox.

 


ID (1957 - Août 62)

Les pare-chocs des premières ID sont en alu.

Ils comportent eux aussi la "jupette", déjà mentionnée sur les DS contemporaines.

 

DS et ID (AM 63-> Sept 71)

les parechocs arrière (DS et ID) sont uniformisés (inox), et voient l'adjonction de butoirs en caoutchouc pour l'année modèle 1963 (Sept 62).

Cette évolution apparait en même temps que l'apparition du 2ème nez, qui lui aussi a des butoirs caoutchouc, mais à l'avant.

 

NB: c'est seulement lors de cette évolution que l'ID perd sa jupette. Elle l'a donc gardé nettement plus longtemps que la DS (Sept 62 contre Mars 59): en fait il n'y a eu qu'un seul modèle de pare-chocs ID en alu.

En restauration, ces pare-chocs à butoir sont hélas parfois montés sans leurs butoirs sur des modèles antérieurs avant Sept 62. On voit alors distinctemet les petits trous de l'emplacement des butoirs.

DS et ID (AM 1972-> fin)

Les derniers pare-chocs sont percés 4 fois pour recevoir les feux de recul à partir de l'AM 72.

De même, on voit trop de ces pare-chocs troués sur des modèles antérieurs. Comment ça, je pinaille?

Pour être complet sur les berlines, signalons le point particulier des modèles Export USA: ce sont des pare-chocs à lame incurvée, pour recevoir une plaque de police plus grande.
   

La plaque de police

Jusqu'en Septembre 1964, il y a une différence peu visible entre DS et ID concernant la plaque de police (DM578-2 ou DS 578-2)

 

Sur ID (schéma ci contre), les feux arrière sont fixés à même la caisse, et la plaque de police a un retour horizontal juste sur sa largeur.

 

...tandis que sur DS il y a une grande pièce intermédiaire, embarquant la plaque de police, et avec un retour horizontal qui va jusqu'aux feux.

Quand on le sait et qu'on regarde bien sur les modèles, on le voit, en effet, malgré le côté "noir sur fond noir" de cette petite différence.

Sur cette photo d'ID, par exemple, on distingue bien le retour horizontal en dessous la plaque de police, et pas plus loin.

 

Sur cette ID 63, on le voit encore mieux car c'est rouillé.

Et voici l'illustration du retour horizontal sur toute la longueur, sur DS.

 

En Septembre 64 (année modèle 65), cette différence disparait, les modèles sont uniformisé sur le modèle de type DS.

Les breaks

Il y a trois types de pare-chocs arrière de break ID

 

 

1er montage millésimes 60 à 62 (1959- Août 62): courbé, alu, tôle noire

Le 1er type de pare-choc a été monté sur les modèles "premier nez". Il est en alu, et équipé d'une tôle de renfort peinte en noir, placée en partie inférieure.

Cette tôle noire, souvent rouillée, permet de reconnaitre au premier coup d'oeil ce type de pare-chocs.

 


Il suit la courbure de la caisse: c'est particulièrement visible si on baisse le hayon inférieur.

2ème montage: millésimes 63 et 64 (Sept 62- Août 64): courbé, inox.

Ce modèle de pare-chocs continue de suivre la courbure.

 

Par contre, il est désormais en inox (et non plus alu) et il n'y a plus de tôle noire de renfort: il y a un pli supplémentaire (alu) qui sert de raidisseur.


3ème montage (Sept 64 - 1975): droit, inox.

C'est le plus courant: pare-chocs inox, mais devenu droit: il n'épouse plus la courbe.

NB: j'ai un petit doute sur la date de transition: Sept 64, ou Sept 65.

   

Pour être tout à fait complet, un mot sur les modèles export USA:

Sur un millésime 60, le pare-chocs "export USA" est identique à celui d'un modèle France.

En illustration, ce remarquable document d'Américains en visite en France (où??) avec leur break 60 aux spécificités USA: noter la plaque TT, l'autocollant 1960 et les catadioptres ronds USA.

Mais dès le millésime 61, une spécificité USA apparait: le pare-chocs de vient inox, et l'intégration de la plaque d'immatriculation est très différente: elle est basculante.

Noter là encore les catadioptres spécifiques USA.