les capots, par le Docteur Danche

Pour identifier formellement le bon capot qu'il vous faut pour votre modèle "D", il faut balayer les points suivants...

 

Les trous de lave-glace

Les premières DS, jusque Juin 58, ont un seul trou, central, pour asperger le pare brise.

 

 

 

A partir de Juillet 58, il y en aura deux, un au niveau de chaque essuie-glace.

Les ID Confort ont, sur ce point des trous de lave-glace, un capot identique aux DS, et avec le même calendrier d'évolution.

 

En ce qui concerne les ID Luxe:

- Elles n'ont aucun trou au moment du lancement.
Les ID normale (et taxi) ont même un capot sans trou, mais qui est en acier et non en alu, ce qui le rend bien plus lourd.

- A partir de Juillet 58, les ID Luxe obtiennent le capot type DS, à deux trous.

Par contre elles n'ont toujours pas le dispositif de lave-glace, et deux capuchons sont donc mis pour obstruer les trous.

Quand on voit ce truc machin, on se dit qu'on était vraiment dans une autre ère de l'automobile.

A partir de Septembre 64, l'ID Luxe obtient enfin le lave-glace et les gicleurs associés.

La béquille

Sur DS, jusqu'en Septembre 57, la béquille est installée côté conducteur, avec une sorte de coude.

 

En Octobre 57 elle devient droite et passe côté passager.

 

 

Par contre, les ID, lancées en Juin 57, ont eu la béquille côté passager dès le lancement, en avance donc sur la DS.

Ici en photo une ID de Juin 57.

A l'année modèle 1967 uniquement, la béquille est spéciale, "tortillée", comme dirait mon ami Georges.

 

Elle redevient droite (lègèrement arquée) au millésime 68.

La barre de renfort

Jusqu'en Septembre 62, le capot présente une traverse de renfort.

 

 

Elle est supprimée en Septembre 62.

Dans la même zone, les toutes premières DS ont le bout du capot peint en noir. Ca ne dure pas longtemps, je pense que c'est millésime 56 uniquement.

 

L'échancrure pour les essuie-glace

Quand les essuie glace deviennent parallèle (Sept 64), le capot est modifié: il dispose désormais d'une échancrure supplémentaire.

(l'échancrure centrale reste inchangée)

Le boulon de réglage de la charnière de capot

Il est à l'avant jusqu'en 67.

 

Au capot troisième nez (68), il passe à l'arrière.

Le joint supérieur du compartiment moteur

Jusqu'en 1966 il est fixé à la partie inférieure du capot. A partir du millésime 67, et jusqu'à la fin de production, il migre à la base du pare-brise sur la tôle de auvent.

Le doigt de fermeture

Sur les DS des premières années, le doigt de fermeture du capot est enrobé dans un étrange préservatif.

Sur ID, par contre, le ressort est nu.

Sur troisième nez (millésime 68 et suivant), le doigt de fermeture est désormais à nu, sa forme phallique est apparente, sans ressort autour.


L'insonorisation

C'est un sujet délicat et complexe, et les restaurations négligent souvent ce point, devant la difficulté de bien respecter l'origine.

L'insonorisation DS

Au tout début des DS, il y a une plaque carrée de feutrine vers l'arrière du capot, et aussi de la feutrine sur les côtés et à l'avant.

 

Mais rapidement, en Mai 1957 (je pense), seule la plaque carrée est conservée; au milieu du capot, on trouve désormais une pâte en relief, c'est mal fini et ça barbouille le capot.

Au passage, on est très loin du niveau de prestige attendu d'une DS19...

Noter aussi le traitement particulier au niveau de la partie du capot qui vient par dessus la batterie.

En Décembre 59, la plaque de feutrine disparait: il n'y a plus que le barbouillage au blackson, avec, je pense, une technique d'application légèrement différente de précédemment.

De même que précédemment, il y a un traitement particulier au niveau de la partie du capot qui vient sur la batterie.

En Septembre 62, au moment du deuxième nez, la feutrine revient, mais cette fois plus large qu'avant, et plus épaisse.

Et elle recouvre tout le capot.

Ici la DS 1963 de Franck, en état d'origine.

le catalogue mentionne sur l'insonorisant des évolutions en Sept 64 et Mars 65 que je ne sais pas définir : si vous avez des modèles 63-65 d'origine, votre contribution m'intéresse pour affiner le sujet.

 

En tout cas, voici ici l'insonorisation d'un capot 1965: on y décèle une modification par rapport au milélsime 63: le capot n'est plus entièrement garni.

Je suis sûr que 1966 est identique à 1965.

Et je pense que 1967 est juste légèrement différent, la trace de l'emplacement de batterie serait de l'autre côté.

 

 

 

Au troisième nez, le barbouillage disparait.

Ici l'insonorisation d'un capot 3ème nez 1973.


L'insonorisation ID

sur ID au départ, il n'y a pas de feutrine, il n'y a que la pâte qui barbouille le milieu du capot, et elle n'est pas peinte en totalité.


 

Je pense qu'à partir de Décembre 59, l'insonorisation ID est comme sur DS, mais je n'en suis pas sûr.

Ici l'ID 1962 de Captain Molaire, il n'y a pas d'écart avec l'insonorisation type DS de la période.

Merci si vous pouvez m'aider par des photos d'insonorisation de capot d'ID d'après 62!

Le déverrouillage de l'ouverture du capot.

Sur les premières DS, le déverrouillage de l'ouverture du capot se fait par un anneau unique horizontal de couleur grise, qui est à main gauche du conducteur.

 

Sur les premières ID, il n'y a pas de sécurité, et le capot s'ouvre directement depuis l'extérieur.

En Mai 61, l'ID Confort est alignée sur la DS et obtient le même anneau gris de déverrouillage, tandis que l'ID Luxe reste sans sécurité.

 

 

 

Ensuite pour le deuxième nez (millésime 63, Sept 62), sur DS et ID (Confort et Luxe), on passe à deux leviers de déverrouillage dans l'habitacle (une tirette est ajoutée côté passager).

Et les anneaux sont désormais verticaux, et de couleur noire.

Il n'y aura plus de modification jusqu'à la fin de production.

Rappelons que les leviers de déverrouillage de la finition Pallas apparue au millésime 65 sont spécifiques, plus ergonomiques: ce ne sont pas des anneaux.

Une fois déverrouillé: comment ouvrir le capot?

 

Voici la notice de l'ID premier nez.

Sur les premières ID, comme on l'a vu, il n'y a pas de déverrouillage depuis l'habitacle.

Depuis l'extérieur, face au capot, on fait donc passer les mains dans le parechocs, et on tire sur les leviers "1" et "2" qu'on trouve au toucher. A cette étape le capot se soulève légèrement.

On glisse alors la main dans l'ouverture apparue, pour appuyer sur la palette du verrou de sécurité (levier 3).

 

L'ID Luxe garde ce système sur toute la période "prmeier nez" jusqu'en Septembre 62.

Par contre, à partir de Mai 61, l'ID Confort obtient un système d'ouverture identique à celui de la DS, que l'on va voir maintenant.

 

Sur DS premier nez (et ID confort premier nez après Mai 61), il y a l'étape supplémentaire préliminaire de déverrouillage depuis l'habitacle, en tirant l'anneau unique côté conducteur.

 

Puis, depuis l'extérieur, face au capot, on fait passer la main gauche dans le parechocs, et on tire sur le levier "1" du schéma précédent (référencé 1D sur cette nouvelle photo), qu'on trouve là encore au toucher.

On glisse alors la main pour appuyer sur la palette du verrou de sécurité (levier 2)

Sur deuxième nez (tous modèles), après avoir actionné les deux anneaux, on glisse sa main à droite sur le capot légèrement soulevé suite au déverrouillage, et on appuie sur le levier 1, ce qui libère le capot.

Sur troisième nez (tous modèles), après avoir actionné les deux anneaux, on glisse sa main à droite sur le capot légèrement soulevé suite au déverrouillage.

... et on soulève cette fois le cran de sécurité, au lieu d'appuyer dessus.

Personnellement je trouve ça beaucoup plus ergonomique de soulever le levier, ça se fait de façon très fluide, dans le mouvement.