Les pare-soleil, les ciels de toit et leurs petits boudins, par le Docteur Danche

J'ai toujours remis ce sujet à plus tard, faute de bonnes photos pour illustrer tous ces petits détails de finition, qu'on ne voit qu'en levant la tête...

Mais aujourd'hui, je me lance, et je compte sur vous pour courir me faire de belles photos de vos autos pour mettre au point ou améliorer le dossier.



Les toutes premières ID

Sur les toutes premières ID, il n'y a pas du tout de ciel du toit (le toit est translucide).

Le boudin de toit est un gros machin gris foncé, à rayures. Le pare-soleil ainsi que les custodes arrière et le bandeau arrière sont dans une sorte de Vinyl gris clair, lisse.

Pour le millésime 58, les pare-soleil changent de modèle: ils sont désormais moins épais, et ont désormais des sortes de découpes en pointillés. Par contre, il n'y a pas encore de miroir côté passager.

Au titre de l'anecdote, l'ID en finition "normale", reine de l'économie, n'a pas de pare-soleil passager.

au millésime 59 (Sept 58) sur ID (Octobre 58 sur DS), les pare soleil ont désormais un miroir de courtoisie ovale, côté passager.

Le pare soleil type ID, sur ces années, est identique au pare soleil DS, avec une subtilité: sur DS il est GRIS, tandis que sur ID, il est BEIGE.

Pendant les millésimes 59 à 61, le ciel de toit des ID n'est toujours pas garni. Dans ces années, par contre, le panneau de custode arrière et le bandeau ne sont plus en plastique lisse, ils sont dans un curieux matériau rembourré, à croisillons. Je pense que la transition du matériau lisse à ce matériau à croisillons se fait en cours de millésime 59, vers Mars 59 je pense (à vous de me dire des contre-exemples!).
Et pour éviter les confusions avec le matériau type Dsuper qui a suivi, ou pour ceux qui voudraient chercher pour leur restauration un équivalent moderne, voici un gros plan du tissu utilisé.

Le ciel de toit devient garni à partir du millésime 62 (Août 61).

Le changement s'accompagne d'un changement de la couleur du boudin de tour de toit, qui devient gris clair et non plus gris foncé. Le garnissage de panneau de custode et de bandeau arrière deviennent en tissu sans motif, assortis au ciel de toit.
Ici une ID millésime 62.

Au millésime suivant (63), le boudin de tour de toit change de forme. Il devient de section plus ronde, en caoutchouc de couleur gris très clair (proche de blanc) avec des rayures le faisant ressembler à un tuyau de vidange d'une ancienne machine à laver. Il n'est pas recouvert de tissu.

 

En Novembre 63, les pare-soleil ID sont alignés sur les pare soleil DS: ils deviennent gris.

 

Le millésime 69: ID19B et ID20
Sur ce millésime, le ciel de toit des ID reste en tissu. Par contre, les pare soleil deviennent du type suivant, granuleux.
Ici en situation dans une ID 1969 avec son ciel de toit pelucheux.

Les DSuper/DSpécial/Dsuper5 1970-1975

Le ciel de toit est, à partir du millésime 70, dans un matériau indescriptible, comportant du relief et vaguement assorti aux pare-soleils. Le boudin me semble rester toujours le même qu'en 63.

Pour mémoire, sur toutes les ID, près de la fixation du pare-soleil, la tôle est nue. Ah ça, c'est une belle photo d'illustration!
Le panneau de custode ainsi que le bandeau arrière sont assortis au matériau à reliefs du ciel de toit.
 

Les premières DS avant 1960

Sur toutes les DS, le ciel de toit est en tissu pelucheux, et les panneaux de custode et le bandeau arrière sont assortis.

Avant Octobre 58, sur DS19, le boudin est dans un matériau floqué qui se désagrège littéralement avec le temps. Par ailleurs il n'y a pas de miroir de courtoisie sur le pare-soleil côté passager.

Au niveau de la couleur du tissu du ciel de toit, il y a des ambiguités dans le catalogue des pièces détachées, qui cite, tantôt, beige, tantôt champagne, tantôt gris.

Mon avis est que les premiers ciels de toit sont dans une teinte beige dont voici deux exemples avec des salissements différents, puis on passe à gris à un millésime que je ne connais pas, dans la fin des années 50

.


Les DS
1959-1964 et les DS confort 1965-1975

Le boudin de toit devient en Octobre 58 dans un matériau figurant des nids d'abeille plus ou moins en losanges, il est spécifique aux DS confort (ici DS 1961).

et ici DS confort 1969
En réalité ce boudin est un matériau plastique noir, recouvert d'un tissu à petits losanges en relief.


Voici les types de pare soleil sur DS confort:

Le premier modèle est un type lisse.

Ensuite un type avec des pointillés, de couleur grise (sur ID il est beige). Avant Oct 58, comme sur ID, le pare-soleil passager n'a pas de miroir; le miroir apparait pour le millésime 59
Puis, pour la période 1969-75, apparait le deuxième type de pare-soleil, avec du relief, qui est commun avec DSuper/DSpécial/DSuper5.

Sur la photo ci dessus on voit que près de la fixation du pare-soleil, la tôle est garnie de petites découpes de tissu style ciel de toit. Ca aussi ça différencie DS confort d'ID (sur ID la tôle est nue).

Par contre, une information que je n'ai pu confirmer avec certitude, c'est que à partir du millésime 70 (voire dès 69 sur DS21 confort), cette garniture sur DS confort ne serait plus en tissu, mais en skaï noir, comme ci-dessous.

 
Au niveau de la composition du panneau de custode, je n'ai que l'exemple d'une DS d'Avril 61, dont Thierry m'a fait parvenir ces clichés. La mousse "DURUBEX" porte le numero 73 pour l'oreille gauche, numero 74 pour l'oreille droite.

Les DS Pallas (1965-75)

Le boudin est plus large, lisse; rembourré, et souligné d'une bande inox en dessous. Les custodes et le ciel de toit sont en tissu assorti.

La fixation du pare-soleil Pallas est différente, il y a une pièce plastique noire supplémentaire.. Par ailleurs le pare soleil lui même est plus épais, rembourré.


Près de la fixation du pare-soleil, la tôle, sur cette DS Pallas 1972, est habillée d'un tissu plastifié noir. Est-ce le aussi cas sur les Pallas plus anciennes, je ne le sais pas, vérifiez sur vos voitures et aidez-moi!

 

ici le devant du gros boudin, et les pare soleil plus épais type "Pallas".
Vraiment sur la Pallas, tout est plus gros, c'est l'opulence du bourgeois qui aime faire ripaille.
 
Pour terminer, au titre des curiosités outremer, mon ami Georges me signale une spécificité des modèles confort (et break) export Amérique du Nord: ils ont des pare-soleil type Pallas (plus gros), mais avec une fixation type confort!