La DS en Algérie, par le Dr Danche et le Dr Fluminio

Citroën était très présent en Algérie avant-guerre.

Pour preuve, l'ambition des garages installés sur place, que j'ai présentés sur ce lien.

Dans la période "DS", je n'ai pas de photos des garages sur place.

J'ai quelques photos éparses de DS dans les rues, à différentes époques.

 

Mais approfondissons les immatriculations.

La plaque 9A, c'est Alger.

9M Pour Tlemcen (http://plaque.free.fr/f_algerie_f.html)

Après l'indépendance, le système de numérotation change.

En 1963 c'est juste une lettre qui caractérisera le département, et qui est placée en tête de la plaque.

Ici c'est H pour Oran, avec la codification expliquée ici:

http://www.joradp.dz/Jo6283/1963/008/FP196.pdf

Et ici F, pour Mostaganem

 

En 1973 le système change encore, deux chiffres caractérisant la wilaya (le département), ils sont placés en tête du numéro. De plus les plaques deviennent blanches à l'avant et jaunes à l'arrière.

http://www.joradp.dz/Jo6283/1973/019/FP243.pdf

Naturellement ça ne s'applique pas pour les plaques officielles

 

Et enfin, avec le sytème de nos jours introduit au début des années 80, il est devenu possible de lire l'année d'immatriculation directement sur la plaque.

Je laisse la parole au Dr Fluminio, alias Mohamed Riad Habib, qui est notre envoyé spécial sur place, et dont voici la page Facebook avec notamment un rassemblement d'anciennes en Algérie, avec de magnifiques Pijo en état collection.

 

 

Dr Fluminio:

Pour examiner les plaques des DS en Algérie, prenons la DS du Président Boumédienne, qui est au musée Almodjahid (Alger centre) et qui est immatriculée 366 172 16.

Les trois chiffres au milieu (172) se déchiffrent ainsi:

le premier chiffre c'est: 1 voiture de tourisme, 2 gros utilitaire, 3 utilitaire léger (la 2cv, par exemple), 4 bus, etc ...


Les deux chiffres suivant donnent l'année, ici 1972

Les deux derniers chiffres c'est la wilaya (le département); 16 c'est Alger.

Et 366, eh bien c'est la 366ème voiture immatriculée à alger de sa série (c'est à dire, puisque le système actuel date de du début des années 80, c'est la 366ème voiture de 1972 réimmatriculée au début des années 80 dans la wilaya d'Alger)

 

Voici d'autres exemples.

35 c'est la wilaya de Boumerdès, à l'Ouest d'Alger

https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_wilayas_d%27Alg%C3%A9rie

C'est là que réside cette ID de 1969.

Mais comme les pièces détachées manquent, il se peut qu'il y ait des pièces de ds 19 a 23 en passant par les dspecial et dsuper: en gros c'est une "tchektchouka" comme on dit chez nous

09 c'est la wilaya de Blida, au sud d'Alger.

un break DS troisième nez de ... 1967?!

Une 2cv (3: utilitaire léger) de 1971, vers Béjaia.

Ici un modèle 68. Au lieu d'un 1 devant le 68, c'est un I, mais c'est valable, faut pas non plus vouloir être trop précis.

 

Et enfin, un "test de fin de module", comme dit le Dr Danche.

Bon donc 1 au milieu, c'est une voiture de tourisme.

Le 22 qui suit le 1 veut dire "saisie par la douane". C'est un cas particulier, ça annule l'année modèle.

Le 22 à gauche, c'est une coincidence, c'est la 22ème voiture saisie.

Vous n'en saurez pas plus, vous ne croyez pas non plus que je vais vous révéler où est cette voiture, qui, d'ailleurs n'est pas à vendre!

Bon allez, une info complémentaire quand même, la 403 a été immatriculée en 1966