Les ailes avant des Citroën DS et ID, par le Docteur Danche

Les ailes avant sont partie constituante du mojo de la DS, et lui donnent une allure animale qui va du batracien céleste (premier nez) au squale conquérant (troisième nez).

Et leurs évolutions au cours du temps est un sujet bien plus touffu qu'il ne m'avait semblé à première vue. Mais ne doutant de rien, j'ai retroussé mes manches et produit le dossier ci-dessous, sans l'aide du professeur Petriman.

Inutile de vous dire que quand il va tomber dessus, je vais devoir tout recommencer...

Petit avant-propos sur les ailes des DS/ID premier nez.  
Les ailes avant des DS et ID premier nez (1956-1962) n'ont pas d'ouverture sous le phare, et comportent un petit feu rouge en haut de l'aile, au dessus du phare, hérité de la Traction Avant.

Cet objet, qu'on nomme en français (parait-il) un "cimier", porte en Anglais le très joli nom de "tell-tale" headlamp indicator.

"tell-tale" a plusieurs utilisations chez les rosbifs.

En général, c'est un terme qui signifie "mouchard" (par exemple un écolier qui rapporte), mais il est utilisé ici dans un sens technique figuré: voyant, trappe de visite ...

A noter d'ailleurs qu'il m'a semblé remarquer qu'au millésime 62, le cuvelage du fond de phare devient noir,opaque. Le tell tale ne peut donc plus s'allumer!!

 

Bien. Après ce petit avant-propos destiné à vous allécher (à la manière de ces boulangers qui mettent des ventilateurs pour diffuser vers la rue un parfum artificiel de croissants chauds), passons vous et moi aux différents points à observer pour identifier et dater une aile de DS/ID premier nez.

 

Synthèse des évolutions

   
Oct 55

Premier modèle d'aile DS

  • Joue d'aile à échancrure
  • Fixation tripode
  • Présence d'un support de cric soudé sur le porte-bidon LHS (AVD)
  • Présence d'un support pour manivelle et rallonge (AVD)
  • Support bidon LHS soudé (AVD)
  • Pas de garniture argentée d'insonorisation
 
Fin 55 (en même temps que l'apparition du levier de commande de hauteur) DS: l'aile AVD perd son support de cric soudé sur le porte-bidon LHS  
Avril 57 DS: l'aile AVD perd son support pour manivelle et rallonge  
quelque part avant Mai 58 DS/ID: la joue d'aile perd son échancrure: il y a désormais une pièce rapportée pour permettre le passage du relais de direction  
Mai 58 DS/ID: Fixation vis et non plus tripode  
Avril 59 (environ) DS/ID: sur l'aile AVD, le support bidon LHS devient vissé à même la carrosserie  
Sept 59 DS/ID: joue d'aile avec trou carré, sans pièce rapportée
DS: ailes cendrier (grilles alu)
 
Jan 60 DS/ID: apparition d'une garniture argentée d'insonorisation
DS/ID: sur l'aile AVD, le support bidon LHS est désormais vissé à travers cette garniture
 
Mai 61 DS: ailes cendrier deuxième modèle (grilles inox)  
Sept 62 DS/ID: Ailes "deuxième nez" type 1
(batterie à gauche)
 
Sept 66 DS/ID: Ailes "deuxième nez" type 2
(batterie à droite)
 
Sept 67 DS/ID: Ailes "troisième nez"  
   
   
Et maintenant, l'illustration de tout cela en images, parce que c'est facile de perdre pied...

J'ai organisé cette partie thème par thème, car il est bien difficile de disposer d'un shooting complet de chaque type d'aile, avec chacune de ses spécificités...
 
   
Joue d'aile et trou pour le passage du relais de direction  

 

 

En haut sur la photo, c'est le modèle 1 (Oct55).

Une simple échancrure laisse passer le relais de direction.

 

En dessous sur la photo, c'est le modèle 2 (quelque part avant Mai 58), avec une plaque pour laisser passer le relais de direction.

En modèle 2, l'ensemble forme finalement une aile en deux morceaux.

A noter que d'après micHel, Citroën, sur DS et non sur ID, recouvrait l'intérieur des ailes avec un anti-gravillons de couleur noire.

 

Illustration du modèle 2 sur le catalogue des pièces détachées (ID):

l'aile est en deux morceaux, avec cette pièce (DM443-68) pour relais de direction, sur laquelle vient se fixer la plaque carrée DM443-65.

Voici la pièce DM443-68 en question

Ensuite, c'est le modèle 3 (Sept 59?):

il n'y a plus de plaque intermédiaire, et seule la plaque carrée DM 443-65 vient compléter l'aile.

 

La partie en forme de S est désormais solidaire de l'aile, ce n'est plus une pièce séparée.
L'emplacement manivelle et le support de bidon LHS  

modèle 1 (oct55) :

Les premières ailes de DS comportent, soudés sur l'aile, des supports de manivelle et de rallonge.

Elles ont aussi une petite langue sur le support de bidon qui est caractéristique des toutes premières DS, celles sans levier de commande de hauteur: c'est un support de cric (ustensile devenu superflu ensuite).

Modèle 2 (fin 55)

 

Ensuite, à l'apparition fin 55 du levier de commande de hauteur, on garde l'emplacement pour manivelle et pour rallonge, mais la petite langue pour le cric disparait.




Ici la photo montre la rallonge et la manivelle installées dans leurs logements.

modèle 3 (Avril 57)

Les emplacements pour manivelle et pour rallonge disparaissent sur l'aile. Le support de bidon reste soudé, et est toujours peint couleur caisse.

 

(noter la forme de la position des pattes de fixation, l'une est repliée vers l'intérieur)

 

modèle 4:

Ensuite, courant 59 (vers Avril 59 d'après mes investigations), le support du bidon devient vissé, et peint non plus couleur caisse, mais noir.
Les pattes de fixation n'ont plus la même forme non plus: elles sont pliées vers l'extérieur.

modèle 5 (Janvier 60): le support du bidon est toujours vissé mais à travers une garniture insonorisante intermédiaire.


(NB: la petite langue de support du bidon par en dessous est toujours soudée)

Le mode de fixation de l'aile  
En Mai 58, le système de fixation des ailes change: on passe d'une fixation par pièce tripode (à droite sur la photo), à une fixation par vis centrale (à gauche).
La garniture insonorisante  

Une garniture insonorisante argentée apparait en Janvier 60

 

Profitons de cette photo pour signaler que sur DS, un joint court sur toute la longueur de l'aile.....

... tandis que sur ID: seuls de petits caoutchoucs font office de joint.
Les ailes cendrier  

En Septembre 59, sur DS seulement, on passe aux ailes cendrier, avec une découpe pour l'air, à la fois externe et interne.

L'objectif des ailes cendrier était, parait-il, de refroidir le LHS. Cela justifierait donc que les ID (à l'hydraulique simplifiée) n'aient pas eu droit à ces grilles et ouvertures.

Les ailes cendrier disposent d'un rangement, vissé dans la garniture, pour ces curieuses plaques en métal noir.

Celles-ci sont destinées (en principe..) à être installées pour obstruer les ouvertures internes dans les ailes, par temps de neige.

Il y a deux modèles de grille cendriers, de formes et de fixations légèrement différentes, avec changement en Mai 61.

Les ailes ont des libellés différents dans le catalogue des PD et ne sont donc pas, en principe, interchangeables.

  à gauche: avant Mai 61: grilles en aluminium. A partir de Mai 61: grilles en inox: l'emplacement des vis de fixation change, ainsi que leur écartement.
Maintenant (à la forme moins effilée des grilles, et à leur largeur) c'est plus facile, n'est ce pas, d'identifier d'un coup d'oeil que cette auto est d'avant Mai 61.

en Septembre 62, on passe au "deuxième nez" qui se caractérise notamment par l'apparition des butoirs en caoutchouc sur les pare-chocs avant et arrière.

Les modifications notables de l'aile, que l'on peut bien apprécier en comparant avec la photo précédente, sont:

- disparition du petit feu rouge en haut de l'aile, au dessus du phare

- apparition d'une bouche d'air en demi-lune sous le phare.

En Septembre 1966: finesse qui a trompé les plus aguerris: la batterie passe momentanément à droite du compartiment moteur (à droite dans le sens de la marche).

Donc voici une aile d'avant Sept 66...

 

 

Et voici une aile d'après Sept 66, avec la découpe pour la batterie!

En Septembre 1967, on change de génération d'automobile, en passant au troisième nez, avec ses ailes avant à phares sous vitre, avec des petits phares additionnels qui peuvent être, selon les modèles, fixes ou directionnels (c'est à dire tournant avec les roues).

La règle d'installation des phares directionnels est, en gros, pour le marché France:

- de série sur DS Pallas

- en option sur DS confort

- en option sur les ID (DSuper, DSpécial, break) si elles disposent aussi de la direction assistée.

Je dis "en gros", car en fait c'est plus subtil que ça, ça dépend des années et c'est détaillé dans cet autre dossier.

A noter que si les phares additionnels sont directionnels, le comodo, au tableau de bord, est spécifique (on peut pousser dessus pour éclairer ou non les phares additionnels).