Une Citroën ID 1964 "export USA", par le Docteur Danche

Rare, et même rarissime, voici une authentique ID de 1963 (modèle 64 d'après son numéro, 3610535), en finition "export USA".

Elle est bleu de Provence.

 

Son toit est peint; c'était ainsi sur les ID export USA, les toits étaient de type DS. On voit ici de nouveau les feux arrière ainsi que les clignotants spéciaux USA.

Ici un clignotant avant démonté pour en comprendre la structure

vous avez sans doute noté l'immatriculation hollandaise. Gérard en est le deuxième propriétaire. La voiture fut vendue neuve à Pau à des touristes amoureux Américains, Michel et Lorraine. Ils l'importèrent en 63 aux States, en l'immatriculant là bas, souvenir de leur voyage de noces en France "CE U2 PAU". Emouvant! Quant au sens, il doit être double: "see you to Pau", ou bien, encore plus fort, "Ceu de Pau", le "ciel de Pau" en béarnais, célèbré dans la chanson qui est un peu l'hymne local.

 

Gérard, en connaisseur, l'a ensuite rachetéee en 1998 à un marchand hollandais l'ayant rapatriée en Europe... Et il a aussi acheté la plaque! Le livret de bord, dans la boite à gants, est lui aussi fantastique
Welcome to the Citroën Family! En troisième page, les importateurs pour les Etats-Unis.
Citroën vous souhaite bonne chance pour faire entretenir dans les Rocky Mountains votre ID "liquide rouge"!
Ici en complément, la liste des concessionnaires aux USA en 1960.
Le compteur en Miles, le rétro incroyable, le chauffage -5.
Fichtre, c'est peu courant tout cela, détaillons un peu.
Je gage que même les plus blasés seront estomaqués par la température d'eau...en Fahrenheit! Noter aussi le petit "Miles" à côté des chiffres du compteur. C'est le premier que je vois.

Le chauffage -5, une option rare,qu'on pourrait penser surprenante pour Sunnyvale, Californie. Mais en réalité, toutes les ID USA à cette époque avaient cette option ainsi que la direction assistée.

Le mot "Heater" au dessus du bouton est aussi surprenant: sur une DS 1959 USa que je connais, il y a marqué "chauffage" ... Preuve que certaines traductions n'ont été faites que peu à peu.

Je suppose, sans en être absolument sûr, que l'énorme rétro est un accessoire d'époque rajouté.

Il permet le jour/nuit, à l'inverse des rétros des ID que l'on connait...

Mais là-bas, le jour/ nuit, c'est day / nite.

Au passage, pourquoi pas "night"?
Allez savoir!
Petit panorama des inscriptions en anglais, toujours tellement exotiques pour nous autres frog-eaters!  
On m'a affirmé que sur certains modèles, il n'y a pas marqué "DASH", mais "DASK", avec une faute de frappe. J'espère en avoir un jour la confirmation en photo. bon ici c'est bien DASH...

Dans le compartiment moteur, on constate une drôle de boite à conserves chromée. C'est un filtre à huile "Frantz", accessoire qui était populaire à l'époque.

Le filtre utilisé était .. .du papier toilette!
Et l'objet est réputé très bien marcher ! http://www.frantzoil.com/TOILETPAPER.html

Je ne vois rien de plus à ajouter...
Mais passons aux sièges. Ils sont parait-il d'origine, et dans un skaï très épais: ce ne sont pas des housses de protection, et je me perds en conjectures. Pouvait on vraiment commander ça en 1963 à l'usine de Javel?
Mon intime conviction est que non et que c'est là l'oeuvre d'un sellier aux USA.
 
Au niveau poignées, cet équipement inox type DS est le standard de l'export USA pour les ID. Pour les manivelles, elles me semblent d'un modèle trop ancien, mais comment être vraiment affirmatif sur un modèle aussi unique... Vraiment, cette voiture m'a bluffé.