la Citroën ID "Taxi", par le Docteur Danche

Introduction

On s'imagine assez mal un taxi parisien DS19; le geste de changement de vitesse a beau être relativement ergonomique, on finirait la journée de bouchon avec le poignet bien endolori.

Et puis la DS19 n'est quand même pas la voiture idéale pour se faufiler dans le trafic.

Par contre, l'ID19 était une vraie solution pour les "rongeurs", de par sa rusticité et sa boite mécanique. L'intérêt de la profession fut donc très vif.

Et ce y compris pour les Colonies.
(pour mémoire, Colomb-Bechar, inscrit sur le pare-chocs arrière, est la ville désertique d'Algérie où l'avion du Général Leclerc s'est crashé après-guerre: on ne retrouva que sa canne...)

La version Taxi fut même présentée en 1959 dans le magasin des Champs-Elysées.
Regardez bien en détail cette photo bien connue.

Oui le taxi, c'est la quatrième berline en partant de la gauche, voici un zoom.

La vue de l'autre côté donne un complément.

On y voit plus clairement le compteur taximètre...

Et regardez, ce zoom dans le reflet du miroir!

Et dès les années 60 on vit donc ces taxis ID sillonner les villes de France

Un appel à la borne, le chauffeur répond, et hop!

Et en route!

Bon, mais quelles sont au juste les différences entre une ID Taxi et une ID catalogue?
Et son prix?

Peut-être que Monsieur Girinski, de chez Citroën, aurait pu nous en dire plus, c'est manifestement lui que l'on consultait pour ces cas difficiles...

J'aime tout particulièrment la phrase "cette définition nous a été donnée par M Charnes". Preuve qu'il n'y avait pas trop de définition officielle et que le bouche à oreille prévalait...

Cet amateurisme est confirmé par d'autres documents des archives de Girinski que j'avais compulsées au conservatoire:

en Janvier de la même année, la définition de la transformation en taxi, cette fois partant de l'ID Confort, n'est plus la même...

La culture Citroëniste (celle qui se répand sur les forums, sans qu'on sache bien qui était la source, ni son degré de fiabilité) dit que les taxis étaient surtout des ID Luxe, à capot acier et toit alu.

Mais pour en avoir le coeur net, l'idéal serait quand même de retrouver une survivante, non?

Bon allez, ok, j'avoue, j'en connais une.

Cliquez sur l'image pour une présentation d'une ID Taxi survivante de Janvier 1962, et revenez ici lire la suite!

Incroyable voiture, n'est-ce pas?

Les DS/ID à boite mécanique resteront populaires chez les taxis (mais moins toutefois que les increvables 403, 404 ou 504) jusqu'à la fin de production.

En ce qui concerne les taxis DS à l'étranger:

on m'a signalé un dépliant Allemand pour vanter spécialement les mérites de l'ID pour faire taxi, en id berline ou en familiale.

Et j'aurais adoré prendre ce taxi à Vienne...

J'aimerais aussi beaucoup trouver une photo couleur d'époque d'une DS taxi à Lisbonne (celles qui sont noires avec le toit émeraude), mais sur Internet, je n'ai trouvé que des miniatures...

Et puis et puis...

Il y a aussi le taxi du futur, de la compagnie "Luxor Cabs".

Cliquez sur la photo pour en savoir plus sur cet engin.